Elections Régionales : Patrick Lebreton officialise sa candidature

politique
Patrick Lebreton, candidat aux régionales
Patrick Lebreton, candidat aux régionales ©Indranie Pétiaye

Lors d’une conférence de presse, ce dimanche 11 avril, à Saint-Denis, Patrick Lebreton a officialisé sa candidature aux élections régionales de juin prochain. Le maire de Saint-Joseph a donné les grandes lignes de son programme.

Patrick Lebreton brigue la tête de la Région Réunion. Lors d’une conférence de presse, à Saint-Denis, ce dimanche 11 avril, le maire de Saint-Joseph a annoncé sa candidature aux élections régionales de juin prochain. Sa liste sera intitulée "La RéUNION des territoires".

Déjà candidat en 2015

Ce n’est pas la première fois que Patrick Lebreton se lance à l’assaut de la Région. En 2015 déjà, il avait été candidat, "mais sans réel soutien, car le contexte était très différent", souligne-t-il.

Lors de sa conférence de presse, le maire de Saint-Joseph a fustigé le bilan de Didier Robert à la tête de la Région. "Depuis six ans, au lieu de vrais projets, on nous a servi du marketing. La Réunion n'a pas besoin d'un directeur commercial à sa tête, mais d'un vrai président", a déclaré Patrick Lebreton.

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Patrick Lebreton est candidat aux régionales

 

Les transports à La Réunion

L’élu propose une "mesure phrase", "la mise en place d'une organisation des transports de nuit sur les grands axes routiers, en concertation avec les professionnels et avec un programme d'accompagnement financier".

Face au problème des embouteillages dans l’île, Patrick Lebreton veut donner la priorité aux "déplacements à La Réunion qui sont devenus un problème urgent à résoudre pour la nouvelle équipe", affirme-t-il. Au passage, il souligne que le président actuel de la Région a inauguré "un bout de route pas terminé et un téléphérique qui ne câble pas".

Il se dit favorable à un projet de "rails" qui s’inspire "du métro mauricien", mais il faut d’abord "finir de payer la Nouvelle Route du Littoral et la Route des Tamarins".

L’union des territoires

Le maire de Saint-Joseph veut aussi une "union des territoires", en disant "oui à la solidarité, oui à la complémentarité des espaces, oui pour le réveil des potentiels".

Patrick Lebreton fait désormais partie des candidats déclarés. Avant lui, Ericka Bareigts, Huguette Bello, Olivier Hoarau, Vanessa Miranville ou encore Jean-Pierre-Marchau ont annoncé leurs candidatures à gauche. A droite, le président de Région sortant, Didier Robert, a lui aussi officialisé sa candidature.