réunion
info locale

Elevage : les prix de la viande péi pourraient augmenter faute de subventions

agriculture
exploitation élevage volailles poulets Sainte-Suzanne 040919
©Réunion la 1ère
Et si la baisse des subventions aux filières animales entraînait l’augmentation des prix de la viande péi ? C’est une des craintes exprimées depuis plusieurs mois par les éleveurs réunionnais. Inquiets, ils dénoncent le manque de soutien de l’Etat.
Réunis sous la bannière « Production Locale Réunie », les éleveurs des filières animales réunionnaises tentent de faire entendre leur voix. Ils accusent près de 3 millions d’euros de déficit en raison de l’absence de subventions nationales et européennes. 800 producteurs de bovins, lapins, porc et volailles sont en difficulté, résultats la viande péi devrait être plus chère l’an prochain.

Reportage de Delphine Poudroux et Alexandra Pech.
©Reunion la 1ère
 

Des subventions devenues insuffisantes

Contrairement aux agriculteurs de la filière canne-sucre, les éleveurs estiment n’avoir obtenu aucun engagement de l’Etat pour 2018, 2019 et pour l’avenir. Jusque-là, l’élevage réunionnais bénéficiait chaque année d’une enveloppe qui correspondait au reliquat des soutiens européens, dans le cadre du programme POSEI, et nationaux non-consommés par les autres DOMs.

En 2018, l’enveloppe globale ayant été utilisée dans son intégralité dans l’ensemble des DOMs, l’excédent demandé par les filières locales n’a pour la première fois pas été payé. Une situation que les éleveurs craignent de voir se reproduire et qui pourrait avoir des conséquences vu le développement croissant des filières animales réunionnaises.
 
viande péi filières animales élevage lapins 040919
©Réunion la 1ère

Augmentation des prix et arrêt des productions sont-ils à craindre ?

Depuis plusieurs années, les éleveurs ont donc alerté l’Etat sur la nécessité d’étendre l’enveloppe allouée par le Comité Interministériel de l’Outre-mer. Des courriers ont été envoyés aux ministères, des rencontres ont eu lieu avec ceux de l’Agriculture et des Outre-mer depuis avril dernier et la Production Locale Réunie a également communiqué dans la presse, sans succès.

Faute de subventions, les difficultés s’accumulent. Les efforts de développement et de structuration de ces 40 dernières années pourraient être réduits à néant d’ici 2020, estime la Production Locale Réunie. Résultats, les éleveurs réunionnais craignent de devoir augmenter les prix, voire même d’arrêter leur production.
 
Rayon viande supermarché élevage filière animale péi 040919
©Réunion la 1ère
Le risque est en effet de voir les revenus des producteurs baisser et les prix de la viande péi augmenter. Le pouvoir d’achat des consommateurs serait alors encore plus limité selon les représentants des filières animales locales. 2 300 emplois dépendent de ces filières.
 
Publicité