réunion
info locale

Elle avait publié sur Facebook la correction infligée à son fils. Elle attend sereinement son procès

justice
20161122 Sylvia et Alfrédo
©Capture d'écran Facebook
Le procès permettra-il de définir la bonne attitude à avoir face à des enfants difficiles ? Sylvia O. souhaite une large diffusion de son passage à l’audience, 
Après la diffusion de la correction de son fils Alfredo sur Facebook, la mère de famille avait été convoquée chez le juge et placée en garde à vue.
A l’approche du procès prévu en début d’année 2017, la mère de famille Sylvia O. veut expliquer son geste.
Pour elle, son attitude était une réplique à l’escalade dans la délinquance qu’elle constatait chez son fils.
Elle avait reçu le soutien de nombreux internautes.

Quelle réponse ?

Elle ne pourra pas faire un live Facebook sur son procès, mais elle souhaite lui donner la plus grande audience possible.
Pour son avocat, maître Georges-André Hoarau : « le droit de correction doit exister, même si on doit souhaiter qu’il ne soit jamais exercé ».
Le procès permettra peut être d’éclaircir la situation et d’apporter des réponses aux questions que se posent les parents dans leur rôle quotidien d'éducateur
 
En images avec Jacques Payet.
Sylvia O avait publié sur Facebook la correction infligée à son fils ©reunion



Publicité