Covid-19 : le taux d’incidence explose, les décès se multiplient et la situation se dégrade encore en une semaine, à La Réunion

coronavirus
Le site Nord du CHU de La Réunion.
Le site Nord du CHU de La Réunion. ©Imaz Press

Selon Santé Publique France, la situation s’est fortement dégradée à La Réunion. Le nombre de cas de covid explose du 20 au 26 mars. Le taux d’incidence est de 130 cas pour 100 000 habitants, contre 109 cas la semaine passée. Du jamais vu depuis le début de la crise.

Les chiffres officiels seront rendus publics par la préfecture de La Réunion et l’Agence Régionale de Santé, ce mardi 30 mars dans l’après-midi. Mais il y a déjà une certitude : ils ne seront pas bons.

160 nouveaux cas par jour en moyenne

Selon les données de Santé Publique France, la situation s’est fortement dégradée à La Réunion. Le nombre de cas de covid explose du 20 au 26 mars. Il y a aurait en moyenne 160 nouveaux cas de Covid-19 par jour.

Taux d’incidence à 130 / 100 000 habitants

Le taux d’incidence est désormais de 130 cas pour 100 000 habitants, alors qu’il était de 109 cas la semaine précédente.

Sept communes de l’île affichent même un taux d’incidence supérieur à 150 pour 100 000 habitants. Il s’agit des communes de Saint-Denis, Le Port, La Possession, Saint-Paul, les Avirons, l’Etang-Salé et l’Entre-Deux. Ces trois dernières communes n'étaient pas dans le rouge la semaine précédente.

Deux décès par jour et une forte tension hospitalière

Autre chiffre inquiétant de Santé Publique France, celui des décès. Sur la semaine dernière, du 23 au 29 mars, il y aurait en moyenne deux décès par jour de patients atteints de Covid-19.

La tension est très forte sur le système hospitalier. Au lundi 29 mars, 173 patients covid étaient hospitalisés, dont 57 personnes en service de réanimation. Cela signifie que 51 % des lits de réanimation de l’île sont occupés à ce jour.

Le couvre-feu jusqu’au 5 avril

Les indicateurs n’ont jamais été aussi mauvais depuis le début de la crise sanitaire à La Réunion. La situation se dégrade fortement, alors que le département est pourtant sous couvre-feu depuis le 5 mars dernier. Cette mesure doit prendre fin le 5 avril prochain, mais difficile d’imaginer qu’elle s’arrête vue la situation.

Le préfet s’exprime vendredi

Le préfet, Jacques Billant, va s’exprimer ce vendredi lors d’un point presse. Demain, mercredi, il rencontre les 24 maires de l’île comme chaque semaine. Plusieurs mesures restrictives devraient être discutées. Prolongement du couvre-feu ? Confinement week-end ? Quelle sera la stratégie des autorités locales pour renforcer la lutte contre le covid-19 ?

En attendant, au niveau national, le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, pourrait lui prendre la parole, demain, mercredi, à l’issue d’un conseil de défense sanitaire. Une allocution aux Français serait envisagée, alors que le pays connaît une troisième vague de Covid-19.