publicité

Ericka Bareigts : « Le piétinement du droit d’asile est très grave »

Par procuration, la députée Nouvelle Gauche a voté contre le projet de loi asile-immigration, adopté hier soir en première lecture. Invitée de la matinale, elle a expliqué pourquoi.

Ericka Bareigts invitée de la matinale radio le 23 avril © Philippe Dornier
© Philippe Dornier Ericka Bareigts invitée de la matinale radio le 23 avril
  • Philippe Dornier
  • Publié le , mis à jour le
« Le gouvernement a confondu droit d’asile et immigration. » Ericka Bareigts déplore « la peur de l’étranger. Avec notre histoire, le multiculturalisme à La Réunion, nous n’avons pas le droit de laisser piétiner ce droit constitutionnel qu’est le droit d’asile. »



Les « mauvaises décisions » de Macron

Soutien d’Emmanuel Macron avant le 2nd tour de la présidentielle, l’ex-ministre des outremers se situe maintenant « dans l’opposition. Il n’avait pas dit qu’il allait supprimer les contrats aidés, étaler la suppression de la taxe d’habitation, augmenter la CSG sur les très petites retraites. »

Jean-Paul Virapoullé « un peu criminel »

Favorable à la suppression de l’amendement Virapoullé, la députée affirme : « Aujourd’hui, le gouvernement nous donne une paire de lunettes de meilleure qualité pour voir plus loin. Et M.Virapoullé dit : ‘‘Ne prenez pas cette paire de lunettes.’’ C’est un peu criminel de faire ça. »

Un PS renouvelé, avec plus de femmes

Localement, Ericka Bareigts salue « la renaissance » du Parti Socialiste. « Il y a des femmes qui prennent leur place, il était temps. Une représentation aussi diverse sur le plan géographique. Nous avançons, après des séquences assez difficiles. »

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play