Etang-Salé : un requin prélevé et un appel à la prudence lancé

océan indien etang-salé
risque requin
(Photo d'illustration) ©Imaz Press

La baignade était interdite à l’Etang-Salé depuis l’observation, hier, d’un requin au large du Bassin Pirogue. Un pêcheur avait signalé la présence d’un squale de près de 3 mètres. Le dispositif de pêche post-observation avait donc été déclenché.

C’est dans la nuit qu’un requin bouledogue de 2,2 mètres a été pêché à l’Etang –Salé, dans le cadre des opérations post-observation à l’Etang-Salé. Elles ont été déclenchées hier, après qu’un pêcheur en canot ait signalé la présence d’un requin potentiellement dangereux. La baignade avait aussi été interdite.

Recrudescence des captures en cette période d’été austral

Il y a moins d’un mois, une femelle de 2,7 mètres avait été prélevée du côté de Saint-Leu. Le Centre Sécurité Requin met en avant ce jeudi 18 février une " concentration de captures de requins bouledogues depuis le début de l’été austral " après plus de 4 mois dans capture. 3 requins ont en effet été prélevés entre novembre et décembre 2020.

Apple à la "plus grande prudence"

La période nécessite donc qu’une attention particulière soit apportée aux conditions de pratique des usagers de la mer, indique le Centre Sécurité Requin. Il souligne que les conditions météorologiques ont été dégradées ces derniers jours sur tout le département. Les eaux côtières risquent de recevoir des apports d’eau douce et turbide, des conditions propices aux attaques de requin.

Le Centre Sécurité Requin appelle donc à la plus grande prudence.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live