réunion
info locale

Européennes 2019: les surprises du scrutin à La Réunion

élections
Européennes
©Laurent FIGON
Comme prévu, deux Réunionnais siègeront au parlement européen : Younous Omarjee pour la France Insoumise et Stéphane Bijoux pour la liste Renaissance mais c’est la liste du Rassemblement qui arrive en tête des votes à La Réunion 
La classe politique réunionnaise se réveille ce matin face un paysage assez singulier : c’est d’abord le score de la liste du rassemblement national qui saute aux yeux : 31% des suffrages, il est au-dessus de 30% dans la plupart des communes, souvent au-dessus de 35% comme au Port, à Saint-André, Saint-Benoît ou St Joseph jusqu’à 39% à La Plaine des Palmiste et Salazie. Le Rassemblement national qui arrive pour la première fois en tête d’un scrutin à la Réunion sans quasiment avoir fait campagne.
 
Meeting Renaissance Loiseau Bijoux
©Nathalie Rougeau


Deuxième enseignement : l’échec du parti du gouvernement et particulièrement du candidat local Stéphane Bijoux qui dépasse à peine les 10% malgré une campagne de terrain et le soutien de Didier Robert et de Cyrille Melchior. C’est grâce au score national que Stéphane Bijoux entre au parlement.
 
Younous Omarjee candidat campagne élections européennes exploitation de fleurs La Montagne saint-denis 050519
©Réunion la 1ère

La France insoumise conserve son eurodéputé Younous Omarjee avec un score très décevant au niveau national moins de 6 et demi, bien meilleur ici avec 19%, en deuxième position mais quand même en recul par rapport à la présidentielle.

La droite se prend une vraie claque avec moins de 6% des voix à La Réunion pour la liste de François Xavier Bellamy, 18% au maximum dans le fief Saint-Pierrois de Michel Fontaine. Idem pour le PS et Place publique. 5,6% pour Raphaël Glucksmann.
Les verts ne font pas aussi bien qu’au niveau national mais totalisent quand même plus de 8,5%.
Publicité