Face au Covid, les Réunionnais se tournent vers les locations saisonnières pour les vacances d'octobre

coronavirus
Face au Covid, les Réunionnais se tournent vers les locations saisonnières pour les vacances
Face au Covid, les Réunionnais se tournent vers les locations saisonnières pour les vacances. ©Réunion La 1ère
Avec la crise covid et les restrictions de déplacement, les Réunionnais se tournent vers les locations saisonnières pour les vacances d’octobre prochain. Dans l’Ouest et le Sud, la demande explose.

Dans l’Ouest, les villas et autres grandes cases sont prises d’assaut. Ces locations saisonnières séduisent les Réunionnais. Clément est en vacances, il vient de louer une grande maison avec piscine à Saint-Gilles. Le Dionysien paie 300 euros la nuit. Un séjour qu’il va partager avec ses proches.

Une maison au lagon à défaut de voyage

"L’idée est de se retrouver en famille, ce que permet la location saisonnière, explique Clément. On veut passer un bon moment tous ensemble. Et pour voyager, partir en vacances, on attendra que les règles soient plus souples".  

Avec la crise covid, le pass sanitaire et les conditions de voyages dans la zone et en métropole, les habitudes de vacances des Réunionnais ont changé.

La demande de location saisonnière explose

Depuis l’an dernier, la demande de location saisonnière pour ce type de maison explose. Les Réunionnais ont pallié l’absence de touristes métropolitains et étrangers. Frédéric Broch gère un portefeuille de 60 villas dans l’Ouest. Pour les vacances d’octobre, il a loué près de 95 % des villas.

"Il y a environ 30 % d’augmentation de la demande par rapport à une année classique, remarque Frédéric Broch de l’agence « Les Piedanlo Immo ». Les gens ne peuvent pas partir à Maurice ou ailleurs, donc ils en profitent pour louer une maison dans l’Ouest en famille ou entre amis. En plus, avec la crise sanitaire c’est moins facile d’aller dans les hôtels, notamment avec le pass sanitaire".

Des villas de grande capacité dans l’Ouest ou le Sud

Même constat pour cette autre agence de location saisonnière qui gère 80 logements. Les appels pleuvent et la petite entreprise ne connaît pas la crise. Les clients sont de plus en plus exigeants. "Il y a beaucoup de demandes de villa avec grande capacité dans l’Ouest, le Sud, proche de la mer, avec de belles vues et avec piscine pour se rassembler en famille",  remarque Sandra Maille, directrice marketing de l’agence « Keylodge ».

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Direct zoom : Sandra Maille, directrice marketing du site internet "keylodge"

 

Les agences proposent des villas de différents standings. Selon la taille et la période choisie, il faut tout de même compter entre 2000 et 5000 euros une semaine pour avoir les pieds dans l’eau.