réunion
info locale

Fakir : l’état de calamité agricole reconnu

agriculture
Salazie après Fakir
©Michelle Bertil
La ministre des Outre-mer, Annick Girardin autorise l’intervention du fonds de secours pour indemniser les agriculteurs sinistrés suite au passage de la tempête FAKIR. Un arrêté préfectoral qui concerne 15 communes de l'île vient d'être signé
À partir des enquêtes de terrain réalisées et du rapport validé par le comité départemental d’expertise, le préfet de La Réunion a pris aujourd’hui un arrêté préfectoral reconnaissant l’état de calamités agricoles suite au passage de FAKIR pour toutes les filières agricoles sur le territoire des 15 communes suivantes : Sainte-Rose, Saint-Benoît, Bras-Panon, Saint-André, Sainte-Suzanne, Sainte-Marie, Saint-Leu, les Avirons, Etang-Salé, Saint-Louis, Entre-Deux, Saint-Pierre, Petite-Île, Saint-Joseph et Saint-Philippe.
 
Fakir exploitation Chamand Piton Ste Rose
Fakir a tout balayé sur son passage comme ici à Sainte-Rose ©Géraldine Blandin

Etat de calamité agricole : comment se faire indemniser ?

Les dossiers de déclarations de pertes pour les demandes d’indemnisation au titre du fonds de secours outre-mer (FSOM) sont à retirer dans les mairies ou dans les points verts de la Chambre d’Agriculture pour les agriculteurs qui n'appartiennent pas aux organisations de producteurs.

Pour les agriculteurs adhérents à une organisation de producteurs, les dossiers seront à retirer auprès de leur organisation de producteurs.

Après le 13 août, ce sera trop tard….

Les dossiers devront être déposés au plus tard le lundi 13 août en mairie ou auprès de l’organisation de producteurs pour une transmission à la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF) de La Réunion où ils seront instruits, puis transmis au ministère des Outre-mer pour règlement.

 
Publicité