réunion
info locale

Faut-il interdire lanternes et ballons dans le ciel de La Réunion ?

société
Un lâcher de lanterne à La Réunion.
Un lâcher de lanterne à La Réunion. ©Imaz Press
Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, envisage d’interdire tout lâcher de lanternes volantes et de ballons dans le ciel. Une consultation publique est lancée depuis mercredi 5 novembre.
Synonymes de fêtes, ils volent souvent dans le ciel réunionnais. Anniversaires, commémorations publiques, privées, fêtes chinoises : les lanternes et les ballons de baudruches sont utilisés dans l'île, et pas seulement lors des fêtes de fin d'année.

Face à ce phénomène, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, lance une consultation publique. Les Réunionnais sont invités à se prononcer sur un "projet d'arrêté visant à interdire de façon permanente les lâchers de ballons à usage récréatif, commémoratif ou de loisirs et les lâchers de lanternes volantes". Vous avez jusqu'au 15 novembre inclus pour donner votre avis à cette adresse mail : upema.seb.deal-reunion@developpement-durable.gouv.fr

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion

 

Risques environnementaux

L'Etat estime que "l’utilisation de ces objets volants présente des risques avérés de toutes natures".

"Dans le domaine de l’aviation, ils peuvent gêner la visibilité des pilotes, être aspirés par les réacteurs d’un avion ou retomber sur les pistes. Dans le domaine environnemental, les lanternes peuvent provoquer des feux de végétation ou des incendies sur des bâtiments. Les ballons de baudruche, quant à eux, deviennent des déchets dangereux pour un certain nombre d’espèces animales, notamment marines"
, poursuit le préfet de La Réunion dans un communiqué.

Si cet arrêté est adopté, toute demande de dérogation sera à adresser à la préfecture.


 
Publicité