Faute de dose de rappel dans les temps, le pass sanitaire désactivé à partir de ce samedi

coronavirus
Pass sanitaire
©IPR
A compter du samedi 15 janvier, les personnes qui n’ont pas fait leur rappel du vaccin moins de 7 mois après leur 2ème injection verront leur pass sanitaire désactivé. Le gouvernement a décidé de réduire le délai pour la dose de rappel du vaccin, le mois prochain, il passera à 4 mois.

Faute de dose de rappel, le pass sanitaire arrive à expiration. A compter de ce samedi 15 janvier, pour conserver son pass sanitaire, il faut avoir reçu une dose de vaccin depuis moins de 7 mois.

La mesure concerne toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois à 64 ans. Nombreux sont ceux à avoir effectué leur dose de rappel, la 3ème.

Moins de 7 mois après le 2ème injection

Les personnes qui n’auront pas fait leur rappel alors qu’elles sont à 7 mois ou plus de leur 2ème injection verront leur pass sanitaire invalidé.

Concrètement, une personne disposant d’un schéma vaccinal complet au 15 juin devra avoir réalisé son rappel au plus tard le 8 janvier, une semaine étant nécessaire pour valider le pass sanitaire après injection.

En revanche, si la 2ème injection a été réalisée il y a moins de 7 mois, la personne n’est pas éligible au rappel, son pass sanitaire reste donc valide, jusqu’à l’expiration du délai.

Pour les vaccinés ayant contracté le Covid

Les personnes ayant contracté le Covid puis reçu une seule dose devront faire une dose de rappel au plus tard 7 mois après l’injection. Celles ayant une dose  puis contracté le Covid devront faire la dose de rappel au plus tard 6 mois après, soit la durée du certificat de rétablissement.

Les personnes qui ont reçu deux doses et contracté le Covid après disposent d’un certificat de rétablissement qui prolonge le pass sanitaire de 6 mois après le test positif.

Enfin, les personnes ayant eu le Covid puis reçu une dose de Janssen doivent faire un rappel au plus tard 2 mois après l’injection.

Le délai passe à 4 mois au 15 février

A compter du 15 février prochain, il faudra effectuer une dose de rappel dans les 4 mois après la 2ème injection pour conserver le pass sanitaire. Une personne disposant d’un schéma vaccinal complet au 15 octobre devra donc avoir fait son rappel au plus tard le 8 février, pour une validation du pass sanitaire une semaine après.

209 000 Réunionnais ont fait leur rappel

Pour rappel, au 10 janvier, 537 259 Réunionnais étaient totalement vaccinés, soit 67,4% des la puplatin éligible ou 62,8% de la population totale.

A La Réunion, plus de 209 000 personnes ont ainsi fait leur 3ème dose. 231 000 personnes éligibles au rappel à 3 mois ne l’avaient pas encore fait. Si le pass sanitaire nécessite un rappel dans les 7 mois maximum après la 2ème injection, il est aussi possible de bénéficier de la 3ème dose dès 3 mois.

Les horaires des centres de vacciantion étendus

Afin de permettre aux personnes éligibles de bénéficier du rappel vaccinal, tout en préservant l’accès pour les Réunionnais qui ne sont toujours pas fait vacciner, les modalités d’accueil des centres de vaccination évoluent avec des plages horaires plus étendues et une ouverture le dimanche pour certains centres.

Le vaccinobus reprend du service lundi

Après avoir été la cible de jets de cocktails Molotov dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 janvier, le vaccinobus a pu être réparé. Il reprendra du service dès le lundi 17 janvier à la Plaine-des-Palmistes, avant de rejoindre Saint-Leu le lendemain, puis Saint-Benoit le mecredi.