Fête des mères : derniers préparatifs avant de se retrouver en famille

famille
Boulangerie pâtisserie gâteaux fête des mères
Nombreux sont ceux à avoir commandé leurs gâteaux à l'avance pour la fête des mères ©Daniel Fontaine

Les mamans sont à l’honneur en ce dimanche 30 mai. La fête des mères, c’est l’occasion pour les commerçants de faire repartir leur activité dans un contexte économique et sanitaire morose. Et il n’y a pas de doute, les Réunionnais chouchoutent leurs mamans…

Comme partout en France, les Réunionnais célèbrent la fête des mères en ce dimanche 30 mai et comme d’habitude, il se trouve des retardataires à se lancer dans la course aux cadeaux à la dernière minute !

Dans les centres commerciaux de l’île, on a l’habitude. Dès l’ouverture, les clients arrivent avec leur caddie en quête d’un présent pour leur mère. Il y a les indémodables : parfums, bouquets de fleurs et autres bijoux personnalisés.

Et puis, il y a ces cadeaux plus originaux et artisanaux qui rencontrent aussi un certain succès dans les galeries commerciales, comme dans les marchés de l'île.

Exemple au petit marché artisanal de Saint-Gilles où des exposants proposaient leurs produits à ces retardataires :

Les cadeaux de dernière minute de la fête des mères

Le rush dans les commerces

Les plus organisés auront su trouver le cadeau idéal dans le courant de la semaine, entre le séjour tout frais payé à l’hôtel ou un déjeuner dans un restaurant en vue. En ce contexte de crise sanitaire, c’est une occasion en or pour l'économie réunionnaise qui peine à redémarrer. Une véritable bouffée d'oxygène en particulier pour les commerçants.

C’est le rush également dans les boulangeries-pâtisseries de l’île. Les gâteaux, à la crème ou à la mousse, s’arrachent comme des petits pains, en ce jour si spécial. Mais il y a ceux aussi qui mettent la main à la pâte et préparent eux-mêmes le dessert pour toute la famille.

Derniers préparatifs avant la fête des mères gâteaux boulangerie pâtisserie
©Daniel Fontaine

Explosion des commandes de gâteaux

Chez "Perlin Pain Pain", la mousse aux fruits rouges fait bonne recette ce dimanche matin. La framboise et le chocolat séduisent les plus gourmands. Dans cette boulangerie-pâtisserie du centre-ville dionysien, les commandes sont tombées progressivement au fil de la semaine.

Ce sont ainsi une quarantaine à une cinquantaine de gâteaux qui ont été réservés dans cet établissement, indique Frédérique Sévilla, l’une des responsables.

Regardez ce reportage de Réunion La 1ère:

Pas de fête des mères, sans un bon gâteau...

"Je t'aime maman chérie"

Impossible de faire l’impasse sur les plus petits : à l’école, ils auront aussi au le temps de préparer un petit cadeau ou un petit mot personnalisé, voire un poème ou une chanson appris par cœur et récité bien sûr à maman au lever du jour...

Certains ont eu la chance de pouvoir le faire face à la caméra de notre journaliste Willy Thévenin, ce dimanche matin :

Les enfants souhaitent une bonne fête à leurs mamans

Chez maman ou sur la plage, en pique-nique

Mais ce qui compte le plus pour nos mamans, c’est avant tout la présence de leurs enfants à leurs côtés, comme ces dernières n’hésitent pas à le rappeler… La fête des mères, c'est aussi l'occasion idéale pour se retrouver en famille.

Certaines familles ont profité du beau temps et de l'assouplissement des restrictions budgétaires pour aller pique-niquer par exemple sur le formidable site de Grande-Anse, à Petit-Île.

Notre journaliste Laurent Pirotte est allé à leur rencontre :

La fête des mères en mode pique-nique à Grande-Anse

La fête des mères en chansons

Et que serait la fête des mères sans ces classiques de la musique réunionnaise. Il est des tubes que l'on ressort systématiquement en pareille occasion. Exemple avec Bruno Escyle, le leader du groupe Apolonia, auteur de la chanson "Mi chante po ou maman".

L'artiste qui prépare le 30ème anniversaire de sa formation musicale au Téat Sin Zil était l'invité de Gaëlle Malet au journal de Réunion La 1ère. Un moment fort en émotion :

Itw Bruno Escyle du groupe Apolonia en fin de JT