Fêtes de fin d'année : Les lâchers de ballons et de lanternes sont interdits

environnement
Un lâcher de lanterne à La Réunion.
Un lâcher de lanterne à La Réunion. ©Imaz Press

Le ciel réunionnais est souvent embrasé de lumières : feux d'artifices ou encore lanternes. Cette année, ces pratiques sont interdites, suite à un arrêté préfectoral. Si la vente se poursuit toujours, les commerçants se retrouvent avec du stock sur les bras. 

Dans certains magasins, les étales sont remplies de feux d'artifices, de pétards ou encore de lanternes. Pourtant, un arrêté préfectoral interdit l'utilisation des lanternes et ballons. En effet, le lâcher de lanternes et ballons représentent des risques en termes de sécurité aérienne. Elles peuvent gêner la visibilité des pilotes, et entrer dans les réacteurs des avions. D'un point de vue environnemental, ces pratiques sont tout aussi dangereuses : feux de végétation, incendies sur les bâtiments, danger pour les espèces animales, notamment marine. Le ciel réunionnais ne sera donc pas illuminé de lanternes et ballons les soirs de fêtes. 

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère

Noël : les lâchers de ballons et de lanternes interdits

Du stock sur les bras 

Avec l'arrêté préfectoral qui interdit l'utilisation des lanternes et ballons, les commerçants qui, eux, peuvent toujours vendre ces produits se retrouvent avec du stock sur les bras. "L'année dernière on a bien vendu. On vendait les lanternes par dizaines. Là, ça va réduire nos ventes. On va essayer de voir si les fournisseurs acceptent de les reprendre", témoigne un commerçant du chef-lieu. 

Un arrêté préfectoral interdit ces pratiques 

Cette décision fait suite à une consultation publique lancée en novembre 2019. En effet, 85% des Réunionnais sont "pour" l'interdiction de ces pratiques. L'argument principal étant les risques environnementaux, mais aussi les dangers en termes de sécurité aérienne.