Fêtes de fin d'année: les rassemblements interdits dans l'espace public le 31 décembre

coronavirus
Un réveillon du 31 décembre sur les plages de l'Ouest.
Le préfet a tranché: pas de réveillon et de rassemblements ce 31 décembre sur les plages de La Réunion ©IMAZ PRESS

Il faudra bien s'y faire: les rassemblements dans l'espace public, même à moins de 6 personnes, seront interdits le soir du 31 décembre sur toute l'île. Le préfet appelle les Réunionnais à rester vigilants pour éviter tout reconfinement. 

Pour les fêtes de fin d’année, soyons vigilants et responsables ! C'est le mot d'ordre lancé ce mercredi soir par le préfet. 

 « Cette semaine, les indicateurs sanitaires à La Réunion connaissent un léger frémissement. Afin d’éviter tout rebond épidémique au mois de janvier et d’écarter le risque d’un reconfinement, j’appelle chacun à rester vigilant et à limiter les regroupements pendant la période des fêtes. Ne gâchons pas les efforts consentis par les Réunionnaises et les Réunionnais pendant l’année écoulée. Préservons notre île et protégeons nos proches. »  déclare Jacques Billant, Le préfet de La Réunion rappelle aussi que la France demeure au seuil « Urgence Attentat » du plan Vigipirate : la menace terroriste reste à un haut niveau.

A l'Eglise pas d'embrassades ce 24 décembre

 

Les forces de l’ordre seront déployées pour sécuriser les festivités, mais chaque Réunionnais et chaque Réunionnaise ne doit pas hésiter à signaler à la police et à la gendarmerie nationale tout fait ou comportement douteux ou dangereux. Pour les célébrations de Noël, vigilance pendant les cérémonies et les moments en famille Le préfet de La Réunion rappelle que le port du masque est obligatoire aux abords et à l’intérieur des lieux de culte. Les gestes barrières doivent être maintenus tout au long de la cérémonie et dès l’arrivée sur le parvis : pas d’embrassades, de serrage de main ou de chants sans masques de protection.  Restez assis en respectant une distance d’1 mètre entre les personnes.

Pas de Saint-Sylvestre sur les plages

 

Pour la Saint-Sylvestre, le préfet recommande un réveillon à l’intérieur et en petit comité. Le 31 décembre, c'est maintenant confirmé, tous les rassemblements, même inférieurs à 6 personnes, seront interdits sur la voie publique par arrêté préfectoral. Cette interdiction concernera l’ensemble de l’espace public dont les plages, l’arrière plage et la bande littorale.

La préfecture rappelle que sur nombre de ces espaces littoraux le camping est d’ores et déjà interdit, de même que les pique-niques. Des contrôles préventifs seront mis en place dès ce week-end. Le 31 décembre, la prévention laissera place à la répression : les personnes qui braveraient l’interdiction des rassemblements dans l’espace public seront verbalisées. Le réveillon de la Saint-Sylvestre doit donc s’organiser à domicile, chez des amis ou dans les établissements ouverts tels que les lieux culturels, les hôtels, les bars et les restaurants. En revanche, tous ces établissements devront fermer à 00h30. Aucune fermeture tardive ne sera autorisée.

Des mesures en vigueur jusqu'au 15 janvier

 

Le port du masque est obligatoire pour toutes personnes âgées de 11 ans et plus circulant à pied sur la voie publique. Les rassemblements et activités de plus de 6 personnes sont interdites sur la voie publiques ou dans les lieux ouverts au public, notamment les plages, dans les espaces verts, les aires de loisirs, les parcs et les jardins municipaux. L'organisation des pique-niques, la consommation de boissons ou de nourriture est interdite dans les espaces publics (plages, parcs, kiosques, abords des rivières…) et sur la voie publique à l’exception des randonneurs dans le cadre de leur activité sportive. L'accueil des personnes dans les établissements recevant du public est soumis à des protocoles sanitaires renforcés afférents à leur activité.

La pratique de toute activité de danse est interdite dans les établissements recevant du public. Les bars et les restaurants sont fermés à partir de 00h30. Les voyageurs en provenance et à destination de l’étranger doivent justifier d’un motif impérieux et doivent se faire tester entre 2 et 4 jours après leur arrivée sur le territoire. Des centres dédiés les accueillent sans rendez-vous, tous les matins du lundi au samedi.