réunion
info locale

Foire de Bras-Panon : la FDSEA dresse le bilan après Fakir

agriculture
Dégâts Fakir
©Réunion la 1ère
Bilan catastrophique pour le monde agricole après le passage de Fakir. De nombreuses cultures ont été ravagées et plusieurs mois seront nécessaires aux agriculteurs pour se relever. La FDSEA profite de la Foire pour alerter les collectivités.
Si l’état de calamité agricole a été reconnu pour 15 communes, Frédéric Vienne, le président de la FDSEA souhaite aujourd’hui que l’ensemble des maires en demande la reconnaissance. Une nécessité pour le représentant du syndicat agricole tant les dégâts subis par les agriculteurs sont importants et concernent l’ensemble de l’île.

Les pluies abondantes et les fortes rafales de vent de Fakir ont en effet détruit bon nombre d’exploitations et les conséquences sont d’ores et déjà très lourdes. Pour Frédéric Vienne plusieurs mois, voire une année, seront nécessaires pour que les exploitants parviennent à sortir la tête de l’eau.

Ainsi, si les démarches administratives pour se faire indemniser ont été allégées, la FDSEA demande des exonérations pour que les charges qui pèsent sur les agriculteurs soient réduites.

Le secteur de la canne n’est lui pas concerné par ces mesures, mais selon Frédéric Vienne une réunion est nécessaire pour évaluer et rassurer les planteurs quant aux conséquences pour la prochaine campagne.
Publicité