Fortes pluies du week-end dernier : des cumuls dignes d'un cyclone

météo
Fortes pluies intempéries route Mare à Martin cirque de Salazie La Réunion
Route menant à Mare à Martin, un quartier de Salazie. ©Brancalin Sandrine
Il a plu non-stop sur l'île de vendredi soir jusqu'à lundi soir... Alors forcément, ça donne des records de pluviométrie ! A Mare à Vieille Place par exemple, 871 millimètres d'eau sont tombés en 3 jours. La pluviométrie du mois d’avril est excédentaire sur l'île, annonce Météo France.

"On vient de vivre un épisode pluvieux digne d’un véritable cœur de saison des pluies avec des cumuls de l’ordre de ceux observés pour un épisode cyclonique. En l’espace de trois jours, le mois d’avril 2022 est d’ores et déjà excédentaire", commente Météo France dans un bulletin publié hier, mercredi 5 avril.

Record battu à Salazie

Le cirque de Salazie a été particulièrement concerné par l'épisode de pluie. Les quantités qui y ont été relevées en 24h sont remarquables puisqu'elles sont toutes comprises entre 600 et 700 mm à Mare à Vieille Place, Bélouve, Grand Îlet ou Îlet à Vidot.

Sur l’ensemble de l’épisode, du 1er au 3 avril, les cumuls de pluie les plus élevés ont été enregistrés :

  • à Bellecombe : 896 mm
  • Mare à Vieille Place : 871 mm. Le record mensuel pour un mois d'avril a été battu, l'ancien record était de 616mm en 2009, sur 30 jours
  • Bélouve : 855 mm

Ecoutez le reportage de Réunion la 1ère :

Des records déjà battus au bout d'une heure

Les pluies les plus intenses, sur une durée de 1h, ont concerné Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André et Salazie : 83 mm à Bras-Pistolet, 82 mm à Grand-Îlet, 79 mm à Plaine-des-Fougères, à Bélouve et à l'aéroport de Gillot.

Le littoral a essuyé localement des précipitations aussi intenses que dans les hauts. Ce n’est que la 3ème fois en 70 ans qu’une telle valeur est enregistrée à Gillot, où il faut remonter au 29 janvier 2011 pour atteindre une telle intensité (95 mm en 1h).

Regardez l'interview d'Alexandre Dijoux, le Président de l'association Météor Océan Indien :

Alexandre Dijoux, président association Météor Océan Indien, invité du Journal

Pourquoi ces fortes pluies ?

Ces épisode de fortes pluies s'explique par la conjonction de plusieurs facteurs météorologiques :

  • des basses pressions entre Madagascar et La Réunion

  • une masse d’air humide et très instable, poussée par un flux d’alizés d’est-nord-est soutenu sur les Mascareignes

  • une poche d’air plus froid en altitude à proximité immédiate de la Réunion