Grand Raid : malgré l’annulation de la course, les plus téméraires se lancent

trail
Fleur Santos Da Silva
©Fleur Santos Da Silva
Même si le Grand Raid est anulé en raison de la situation sanitaire, certains coureurs ont quand même décidé de relever le défi. C'est le cas de Fleur Santos Da Silva, qui va s’élancer sur le Trail de Bourbon, une des quatre courses de l'événement.
 
Pas de "lâcher de fous" cette année en raison de la situation sanitaire, mais certains coureurs téméraires veulent quand même relever le défi. C’est le cas de la Saint-Leusienne Fleur Santos Da Silva.
 
La coureuse avait remporté en 2018 La Mascareigne (65km en 9h35). Elle a ensuite démarré son entraînement pour le Trail de Bourbon. L’annulation du Grand Raid ne l’a pas découragée : elle s’élancera depuis Cilaos ce mercredi 14 octobre. Son objectif : effectuer les 112 km de la course en moins de 19 heures. La barrière horaire de cette course est de 42 heures.

"J’avais envie d’exploiter ma préparation", explique la coureuse. Elle a déjà vu trois courses auxquelles elle comptait participer se faire annuler : les championnats de France, sa course de préparation pour ces championnats et le Trail de Bourbon. "J’aurai pu rebondir sur une autre course, détaille Fleur Santos Da Silva. Mais il y avait de grandes chances qu’elle aussi soit annulée et je n'avais pas envie de revivre une annulation."
  

 "J’ai eu la chance d’avoir des amis qui ont décidé de m’accompagner"

Qui dit annulation dit pas de ravitaillement. La coureuse a toutefois pris les devants, elle aura quelqu’un pour l’accompagner tout au long de sa course. 

On sera toujours au moins deux, surtout sur les parties de nuit où je ne voulais pas être toute seule. 

Fleur Santos Da Silva, vainqueure des Mascareignes en 2018



Cette course sera d’autant plus particulière car les enjeux de compétition ne seront pas présents. "Ce qui me plaisait dans le projet c’était de découvrir la course autrement", raconte-t-elle.
 

C’est un peu l’inconnu : sans l’enjeu de la course, sans la confrontation, l’ambiance… Je ne sais pas comment je vais réagir psychologiquement et physiquement mais on verra.

Fleur Santos Da Silva, vainqueure des Mascareignes en 2018


Fleur Santos Da Silva n’est pas la seule traileuse à avoir décidé de courir malgré l’annulation de la course. "J’ai des amis trailers qui projettent de partir, explique-t-elle. Il y en a qui se sont probablement déjà élancés."
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live