Grandes surfaces, commerces, transports en commun : comment La Réunion prépare le couvre-feu à 18h ?

coronavirus
Une grande surface de La Réunion (photo d'illustration).
Une grande surface de La Réunion (photo d'illustration). ©Imaz Press

Face à la hausse du nombre de cas de Covid-19, La Réunion sera sous couvre-feu, dès 18h, à partir de ce vendredi 5 mars. Grandes surfaces, commerces, transports en commun : comment l’île s’y prépare ?

Dès vendredi 5 mars, les Réunionnais devront être chez eux, à partir de 18 heures et non plus 22 heures. Le couvre-feu est avancé dans l’île. La décision a été annoncée, mardi, par le préfet de La Réunion, Jacques Billant, pour lutter contre la hausse du nombre de cas de Covid-19, et la propagation du variant sud-africain qui représente près de 60 % des nouveaux cas. Le taux d'incidence s'élève, à 104 cas pour 100 000 habitants, et dans sept communes, il varie entre 110 et 150 cas pour 100 000 habitants.

Les déplacements seront donc interdits entre 18h et 5h, sauf dérogation. L'objectif est de limiter les interactions sociales et d'éviter les brassages de population, surtout durant les vacances scolaires qui commencent ce vendredi. De quoi bouleverser le quotidien.

Ouverture de grandes surfaces à 7h30

De leur côté, les grandes surfaces se préparent à accueillir leurs clients sur de nouvelles tranches horaires. Elles fermeront plus tôt pour tenir compte du couvre-feu.

"A partir du 6 mars, nos magasins seront désormais ouverts de 7h30 à 17h45, explique Pascal Thiaw-Kine, PDG de Leclerc Réunion qui s’attend à une forte affluence dans les magasins. De plus, il faut impérativement qu'une seule personne par famille vienne faire ses courses, pour éviter les files d'attente à cause de la jauge restreinte".

"C’est une nouvelle contrainte pour nos personnels et nos clients, à laquelle il faut encore s’adapter, concède Jean-Pascal Clemenceau, directeur du magasin Leclerc Butor, à Saint-Denis. Ça va représenter une perte de chiffre d’affaire d’environ 15%".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Avec un couvre-feu dès 18h, les grandes surfaces revoient leurs horaires d’ouvertue

 

Des commerces ouverts à midi

Certains commerces font aussi le choix de revoir leurs horaires. C'est notamment le cas à Saint-Paul. Dans un communiqué, l'association des commerçants de la ville explique que les magasins du centre-ville resteront désormais ouverts en journée continue. Ils resteront ouverts de 12h à 14h, afin de "laisser au client le maximum de temps possible et éviter les affluences dans les commerces". 

Dans le chef-lieu, l'Union des Commerçants Dyonisiens a aussi décidé de garder ses magasins ouverts entre midi et 14 heures. Ils étudient également la possibilité d'ouvrir le dimanche.

Des bus plus nombreux en journée

Avec un couvre-feu à 18h, les transports en commun doivent aussi s’adapter. Le réseau des Cars Jaunes se réorganise.

"Il va y avoir des services supplémentaires en milieu d’après-midi, explique Jean-Pierre Combet, le directeur de Cap' Run, mandataire du réseau Car Jaune. Six à sept véhicules supplémentaires seront injectés dans le réseau pour permettre aux gens de rentrer chez eux avant 18 heures". Ces bus supplémentaires seront mis en place sur les lignes stratégiques entre Saint-Denis et Saint-Pierre notamment, entre Saint-Denis et Saint-Benoît, et entre Saint-Pierre et Le Tampon.

"Nous laisserons toutefois en place les services tardifs au-delà de 18 heures pendant quelques jours, pour voir quels seront les niveaux de fréquentation et ensuite adapter l’offre à la baisse très certainement", poursuit Jean-Pierre Combet. Une nouvelle adaptation de rigueur pour les transports en commun qui appliquent déjà des jauges restreintes ou encore des désinfections de véhicules plus fréquentes. En moyenne, 70 bus desservent le réseau cars jaunes au quotidien.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère  :

Réorganisation du réseau Cars Jaunes avec plus de bus l’après-midi pour permettre aux usagers de rentrer chez eux avant le couvre-feu à 18h

 

Le réseau Citalis informe lui ses usagers qu'il maintient ses services. Citalis assurera le transport de toutes personnes habilitées à circuler après 18h et munies des attestations de déplacement dérogatoires. Tous les services seront assurés selon les horaires habituels.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live