Grève à Newrest Inflight

océan indien
Grève à Newrest Inflight
©CGTR Réunion
Les employés de la société Newrest Inflight ont entamé une grève illimitée. Ils réclament, entre autre, une revalorisation salariale. La société est en charge des repas sur les compagnies aériennes, notamment Corsair.

La totalité des empoyés de la société Newrest Inflight, basée à sainte-Marie, débraye depuis aujourd'hui. Ils réclament notamment une revalorisation salariale de 5% et l'obtention d'une prime de Noël de  1 000 euros. En effet, selon leur représentant syndical CGTR, Nadia Tancourt, les salariés de la société, créée il y a neuf ans, n'ont jamais vu leurs salaires être augmentés. Ils sont toujours au Smic. 

Par ailleurs, ils dénoncent une nette augmentation de leur charge de travail. Initialement, les employés devaient s'occuper des repas pour un seul vol par jour, désormais c'est plusieurs vols quotidiens.

L'impact sur les repas à bord des avions

Pour le moment, il n'y a pas encore eu d'impact sur les repas à bord des avions dont s'occupe Newrest Inflight, à savoir Corsair et French Bee. En effet, si 100% des salariés, y compris ceux de l'aéroport, sont actuellement en grève, "la société a pris des intérimaires" pour préparer les repas indique Nadia Tancourt, déléguée syndical CGTR chez Newrest. Mais la situation pourrait s'aggraver si le mouvement dure dans le temps. 

Des employés qui attendent désormais l'ouverture des négociations avec leur direction.