Grève à La Poste : les négociations échouent entre l'intersyndicale et la direction

société
Des grévistes de La Poste mènent actuellement une opération escargot.
Des grévistes de La Poste mènent actuellement une opération escargot. ©Stéphane Enilorac
En grève depuis jeudi dernier, une centaine de salariés de La Poste, étaient ce mardi 10 mars devant les locaux de la rue Maréchal Leclerc, à Saint-Denis. A l'intérieur, les négociations ont échoué entre l'intersyndicale et la direction qui évoque toutefois des "échanges constructifs". 
La réunion de négociations aura duré trois heures, ce mardi 10 mars, au siège de La Poste, rue Maréchal Leclerc, à Saint-Denis. Elle s'est terminée en fin de journée sur un échec. L'intersyndicale a claqué la porte des négociations avec la direction de La Poste. Elle annonce d'ores-et-déjà une nouvelle opération escargot demain, mercredi 11 mars, à Saint-Denis.

Sur la question de l'emploi, un accord serait en passe d'être trouvé, mais le point de blocage resterait la revalorisation de la prime ultramarine. Dans un communiqué diffusé ce mardi en fin de journée, la direction de La Poste de La Réunion évoque des "échanges constructifs sur l'ouverture d'une négociation relative à la mise en place d'un accord local sur l'emploi". Elle confirme qu'un blocage persiste sur "le volet de la rémunération". 
 

Les revendications

Les organisations syndicales CGT, CFDT, UNSA et SUD PTT dénoncent les conditions de travail des salariés. Elles ont déposé un préavis de grève illimitée la semaine dernière. L'intersyndicale réclame la revalorisation des salaires et des primes, l'intégration en CDI des précaires et une meilleure organisation de travail.

Les facteurs sont notamment très remontés contre un nouveau logiciel qui calcule les itinéraires des tournées, sans prendre en compte tous les paramètres comme les difficultés de circulation. Hier, ils avaient déjà organisé une opération escargot dans le chef-lieu.
 

94% des postiers de La Réunion travaillent

Lundi, la direction de La Poste avait déjà réagi dans un communiqué. Elle affirme que "94% des postiers de La Réunion travaillent". "Tous les bureaux de Poste sont ouverts, les services du centre financier fonctionnent normalement et la distribution du courrier est assurée", assure la direction.
 

Des conséquences sur les plis électoraux

Ce mouvement de grève à La Poste pourrait avoir des conséquences sur la distribution des plis électoraux. Le premier tour des élections municipales est prévu ce dimanche 15 mars.

Regardez le témoignage de Loic Désirée, représentant de l'intersyndicale : 
©reunion
Les Outre-mer en continu
Accéder au live