Harcèlement : la condamnation de Thierry Robert confirmée en appel

justice
Récit ©reunion
Une ancienne collaboratrice  du député Thierry Robert accuse le parlementaire de  harcèlement moral et sexuel.
Thierry Robert est également condamné pour rupture abusive de contrat.
La Cour d’appel de Paris a reconnu les remarques sexistes et les remarques déplacées dont se plaignait son ancienne attachée parlementaire.
Le député est condamné à lui verser 40 000 euros.

Thierry Robert conteste les faits, même après la confirmation de cette affaire en appel.
Dans un enregistrement vidéo sur les réseaux sociaux, il a écarté l’idée de démissionner, se présentant une nouvelle fois en victime.
Il réfléchit à se pourvoir devant la Cour de cassation.