publicité

Nouvelle hausse des carburants à partir du 1er avril

Sans-plomb, gazole, gaz, les prix des carburants vont subir une augmentation, à partir de lundi. La préfecture vient de communiquer les nouveaux prix des hydrocarbures.

Nouvelle hausse des prix des carburants à La Réunion. © Daniel Fontaine
© Daniel Fontaine Nouvelle hausse des prix des carburants à La Réunion.
  • Par Gaëlle Malet
  • Publié le , mis à jour le

Le sans-plomb : + 5 centimes


Le prix d'un litre de sans-plomb passera à partir de lundi, à 1,43 euros. Une évolution qui s'explique par la hausse de la cotation du sans plomb (+ 12,01 %) qui est accentuée par une hausse du fret (+ 24,7 %). 


Le gazole : + 1 centime


Compté à partir de lundi, 1,13€ le litre de gazole. Une augmentation qui s'explique par la hausse de la cotation moyenne du gazole qui est moins importante que celle du SSP (+ 3,64 %). Comme pour le SSP, le frêt est en hausse et la parité se dégrade. 
 

Le gaz : + 57 centimes


Le prix final de la bouteille passera à 17,38 € contre 16,81 € le mois précédent (+ 57 cts). Cette augmentation significative s’explique par la cotation mensuelle du gaz qui est en hausse de 10,71 %. Elle impacte le prix de la bouteille à la hausse à hauteur de + 56 cts environ. La parité accentue la hausse de la bouteille à hauteur de 2 cts. Le contrat de frêt est inchangé.
 

Un contexte international qui tire les prix à la hausse


Sur les 15 premiers jours ouvrés de mars, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la hausse par rapport au mois précédent : + 12,01 % pour le supercarburant, + 3,64 % pour le gazole.  

En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du BUTANE augmente à 520 $/TM contre 470$/TM le mois précédent.  
Par ailleurs, une hausse du fret de 24,7 % a été observée sur la même période. A la suite d’une baisse de l’euro par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,1315 $ pour 1 € pour le gaz comme pour les carburants. Le prix du gaz est impacté à hauteur de + 2 cts, celui des carburants ne l’est pas.  

Les marges de gros, les marges de détail ainsi que les frais de passage qui sont fixés par arrêté préfectoral restent pour leur part inchangées. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play