Ile Maurice, Afrique du Sud : mesures renforcées pour les voyages depuis et à destination des pays classés en zone "rouge écarlate"

coronavirus
Voyageurs aéroport
©Imaz Press
La Préfecture l'avait annoncé hier : les voyages depuis et à destination des 10 pays classés "rouge écarlate" par le gouvernement vont être restreints. Avec la détection d'un nouveau cas de variant Omicron sur l'île ce vendredi, des motifs impérieux de déplacements stricts sont mis en place.

A compter du samedi 4 décembre, seul les voyages pour motifs impérieux seront autorisés pour se déplacer entre les pays classés "rouge écarlate" et la France. Les 10 pays dans cette liste sont actuellement l’Afrique du Sud, l’Ile Maurice, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie, l’Eswatini, le Malawi et la Zambie.

Motifs impérieux stricts

Par un décret paru le 2 décembre au journal officiel, que le passager soit vacciné ou non, "les voyages à titre touristique ou étudiant ne sont plus autorisés", précise la Préfecture. Seuls des motifs impérieux stricts sont autorisés pour se déplacer entre la France et ces pays.

La liste des motifs impérieux autorisés:

A destination d'un pays classé "rouge écarlate"

  • Ressortissant étranger rejoignant son pays
  • Décès d'un membre de famille en ligne directe (grands-parents, parents, enfants et frères et soeurs)
  • Visite d'un membre de la famille dont le pronostic vital est engagé
  • Déplacement pour droit de garde
  • Professionnels du transport
  • Convocation judiciaire
  • Exécution d'une mesure d'éloignement du territoire
  • Professionnel de santé ou de recherche concourant à la lutte contre le Covid-19
  • Urgence vitale médicale
  • Missions diplomatiques non reprogrammables

En provenance d'un pays classé "rouge écarlate"

  • Ressortissant français, de l'Union européenne
  • Ressortissant étranger possédant un titre de séjour valide
  • Voyageur en transit
  • Ressortissant étranger exerçant une mission diplomatique
  • Travailleur du secteur des transports terrestres maritimes ou aériens

Tests renforcés 

Avant l’embarquement, tous les voyageurs en provenance de l’étranger, vaccinés ou non vaccinés doivent présenter les résultats d’un test :

- RT-PCR ou antigénique de moins de 48h pour les passagers vaccinés
- RT-PCR ou antigénique de moins de 24h pour les passagers non vaccinés

En préalable à l’embarquement, les passagers s’engagent par écrit à se soumettre aux tests proposés à leur arrivée à La Réunion, ainsi qu’au respect des mesures d’isolement imposées par la Préfecture ou choisies par leur soin.

Mesures d'isolement

Si le passager arrivant à la Réunion d'une zone rouge écarlate présente un test négatif :

  • Quarantaine de 10 jours, le passager reste libre de choisir son lieu d'isolement. Un nouveau test doit être effectué à la fin de cette période.

Si le test à l'arrivée à l'aéroport est positif : 

  • Quarantaine de 10 jours dans un hôtel désigné par la Préfecture

Pour les passagers ayant transité moins de 24h par un pays classé "rouge écarlate", seul le test PCR sera demandé.