réunion
info locale

Les îles Eparses : le sujet qui empoisonne les relations entre la France et Madagascar

océan indien
Les îles Eparses : le sujet qui empoisonne les relations entre la France et Madagascar
Les îles Glorieuses qui font partie des îles Eparses...(photo prise le 3 août 2003) ©NASA
La souveraineté française sur les îles Eparses de plus en plus contestée à Madagascar alors qu'à Paris le CNRS se penche sur l'avenir de cet " Eldorado des mers du Sud ".
Harimanana Raniriharinosy, maître de conférences en droit international à l’Uni­versité d’Antananarivo, est pour le moins direct dans ses déclarations. Le Jeudi 24 avril, au cours d'une conférence-débat consacrée aux Îles Eparses, cet expert en relations internationales a indiqué, selon l'Express de Madagascar, que la France " a volé ces îles au trésor naturel de Madagascar". 

La souveraineté sur les Îles Eparses empoisonne les relations franco-malgaches depuis l'indépendance de la Grande Île proclamée le 26 juin 1960. Le sujet a particulièrement alimenté la campagne électorale lors des dernières élections présidentielles malgaches. Depuis, l'opinion publique se saisit régulièrement de la question. 

Comme une réponse à la conférence-débat au ministère des Affaires étrangères (MAE) à Antananarivo, coté français, on organise, au CNRS à Paris, ce lundi 28 et demain, mardi 29 avril, un colloque sur l'avenir de ces îles dont la gestion est confiée depuis 2005 à l'administrateur des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf).


Au début du mois d'avril, cinq navires de pêche malgaches ont été arraisonnés par la Marine nationale en pleine action de pêche illégale au large de Juan de Nova. Au nom de la protection d'un éco-système vierge, certains dénoncent l'attitude de la France qui veillerait ainsi sur un véritable trésor. Selon le site Survie, qui dénonce la Françafrique, le canal du Mozambique présente un véritable enjeu stratégique pour la France. La quantité d'hydrocarbures potentiellement exploitable entre Madagascar et l'Afrique, du sud du Kenya au Mozambique, est énorme au point que le canal du Mozambique est surnommé " l'Eldorado des mer du sud ".
Dans une note, du 28 février 2014, intitulée " 
Afrique de l'Est et canal du Mozambique : une nouvelle province gazière et pétrolière ", l'Ambassade de France au Kenya souligne que 4 des 5 découvertes majeures ont été faites au Mozambique, surnommé " le petit Qatar ". 
 

398115.pdf by Crystal Gibson

 
 
Publicité