Inquiétude aussi à La Réunion où les puffs, ces cigarettes électroniques aux goûts sucrés, séduisent les jeunes

santé
A La Réunion aussi, les jeunes raffolent des puffs, ces cigarettes électroniques jetables aux goûts sucrés
A La Réunion aussi, les jeunes raffolent des puffs, ces cigarettes électroniques jetables aux goûts sucrés. ©Réunion La 1ère
Avec leurs goûts sucrés et leur facilité d’accès, les puffs séduisent aussi les jeunes à La Réunion. Pourtant, cette cigarette électronique jetable n’est pas sans risque. La communauté médicale s’inquiète.

Les puffs sont partout. Devant les lycées, les collèges, mais aussi sur les réseaux sociaux, et notamment TikTok, où les vidéos vantant ces cigarettes se multiplient. 

"La plupart de mes amis en utilisent, c’est une sorte de cigarettes électroniques avec des goûts", confie une collégienne de Saint-Denis. "Ils en achètent pour faire l’intéressant !", ajoute un camarade. Puff signifie une "bouffée" en anglais. Comprises aux environs de 9 ou 10 euros, ces cigarettes se vendent au nombre de bouffées.

Des saveurs sucrées attractives pour les jeunes

Fraise, pastèque, banane, mangue ou encore ananas : les puffs sont des cigarettes électroniques jetables avec différents parfums dont raffolent les jeunes. 

"Elles reprennent la technologie des cigarettes électroniques, mais elles sont jetables, bons marchés, expliquent le docteur David Mété, addictologue. Elles ont des saveurs sucrées très attractives pour les jeunes car elles reprennent les codes de la confiserie". 

Un risque d’addiction 

Pourtant, ce produit est interdit à la vente aux moins de 18 ans car il contient de la nicotine. De quoi inquiéter la communauté scientifique. Selon le docteur David Mété, "il y a un risque rapide d'addiction".

Pour l'addictologue, la puff représente "un vrai danger pour les ados non-fumeurs". "Elles peuvent amener les jeunes vers le tabagisme et la cigarette", assure le Docteur David Mété. Dans ces puffs, le taux de nicotine varie de 0,9% à 1,7%.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Les Puffs, cigarettes électroniques aux goûts sucrés, plaisent aux jeunes et inquiètent les adultes.

Vente interdite aux moins de 18 ans

Le ministère de la santé a rappelé récemment l'interdiction de vente de ce produit aux moins de 18 ans. Un signalement a également été fait au parquet sur des pratiques de promotion et de vente via les réseaux sociaux de certains revendeurs.

Le tabagisme est la première cause de mortalité évitable en France. Il fait 74 000 morts et France et près de 600 décès tous les ans à La Réunion.