Intenses et techniques, les parcours des quatre courses du Grand Raid 2021

trail
Grand Raid 2018 coureur sentier montagne cirque
©RB/Imaz Press Réunion
Le Grand Raid, c’est 4 courses, toutes différentes mais toutes aussi intenses les unes que les autres. Diagonale des Fous, Trail de Bourbon, La Mascareignes ou entre le Relais du Zembrocal Trail, à chacune ses particularités. Tous les détails sont ici.

Après une édition 2020 annulée du fait de la crise Covid, le Grand Raid revient. La formule reste globalement la même, même si quelques modifications ont bien dû être apportées. Protocole sanitaire, départs par vagues et pass sanitaire ont fait leur apparition.

Les tracés ont eux aussi été modifiés, la montée du Maïdo n’est par exemple plus au programme. D’autres modifications ont été faites sur les différentes courses.

Pas de montée du Maïdo pour les Fous de la Diagonale

2 801 coureurs, dont 1 133 résidents, 1 495 non-résidents et 173 extérieurs sont inscrit pour cette 28ème édition de la Diagonale des Fous. Précédés par les joëlettes et les nombreux bénévoles qui les accompagnent, les Fous prendront le départ de l’épreuve « reine » du Grand Raid à 21h ce jeudi 21 octobre depuis le site de Ravine Blanche à Saint-Pierre.

Cette année, le départ est un peu différent. Crise sanitaire oblige, l’organisation a dû s’adapter. Les coureurs partiront par vagues de 500 personnes, soit 5 départs espacés de 10 minutes chacun. Le principe du départ par vague sera également appliqué au Trail de Bourbon et à La Mascareignes.

Le tracé de la Diagonale des Fous est modifié. Sur les 160 km de la course aux 9 400 m de dénivelé positif, les coureurs vont découvrir une nouvelle portion de parcours. Fini la sortie de Mafate par la montée du Maïdo depuis La Brèche. Les coureurs rejoindront Deux-Bras par l’Ilet des Orangers, L’Ilet des Lataniers et la passerelle d’Oussy. Le retour au parcours initial se fera à l’approche du chemin Ratineau.

Mafate, c’est le gros morceau après une nuit passée dans les sentiers pour rallier Cilaos. La portion jusqu’au premier cirque ne laisse en général pas indemnes les coureurs, qui doivent garder leur lucidité pour traverser le second cirque. Nez-de-Bœuf, Mare-à-Boue et Chalets-des-Pâtres de nuit, peuvent réserver des surprises, attention notamment aux fils barbelés sur le bord des pâturages.

La bascule dans Mafate se fait après la montée du Taïbit, en plein soleil ! Marla, la Plaine des Tamarins, puis le Col des Bœufs, avant de revenir par le sentier Scout et de rejoindre La Brèche en passant par La Plaque, Ilet à Bourse et Roche-Plate.

Après avoir passé la portion modifiée du tracé, sans la montée du Maïdo donc, les coureurs retrouveront le parcours habituel à Chemin Ratineau. A la mi-journée, les premiers Fous prennent déjà la direction de La Possession, La Grande-Chaloupe, le Chemin des Anglais et le Colorado. La dernière descente les attend enfin, le stade de La Redoute est à portée de vue, moins de 5 km plus bas.

Les premiers Fous devraient passer la ligne d’arrivée un peu après 19h le vendredi 22 octobre. Les derniers auront jusqu’au dimanche 24 octobre à 15h40 pour le faire.

 

Le départ de La Mascareignes à Hell-Bourg

Le départ de nuit de cette course de 72 km, aux 3 900 m de dénivelé positif, se fera bien dans le cirque de Salazie, comme à son habitude, mais sur le stade Paul Dominique Hubert de Hell-Bourg et non plus à Grand-Ilet. 1 707 coureurs, dont 1 209 résidents, 453 non-résidents et 45 extérieurs prendront le départ.

Une fois élancés, les coureurs de La Mascareignes effectueront un tour dans le village de Hell-Bourg puis prendront la D48 en direction d’Ilet-à-Vidot jusqu’au parking de Bras-Marron. Cet itinéraire doit permettre de fluidifier le départ, et d’éviter la passerelle qui avait causé tant de bouchons par le passé.

Les coureurs emprunteront la piste 4X4 privée d’un particulier jusqu’au passage à gué de la Rivière-Fleurs-Jaunes pour remonter vers l’Ilet Mare d’Affouches et le croisement du GR1 en direction de Grand Sable, pour reprendre le tracé de 2019 et rejoindre la Plaine-des-Merles.

Ils basculent alors dans Mafate par le sentier Scout, direction La Plaque, Ilet-à-Malheur et Aurère. Une portion qui se fait au lever du jour. Le trajet vers la Rivière-des-Galets est un peu moins éprouvant. Les écarts se sont déjà bien creusés et les têtes de courses se sont envolées. Si le ravitaillement de la Rivière-des-Galets est un moment apprécié, il ne faut pas traîner, les barrières horaires sont très courtes sur cette course.

Direction Deux-Bras, pour affronter la montée de Dos d’Ane, puis Chemin Ratineau vers la place Festival à La Possession. Reste encore un peu plus de 23 km pour rejoindre le stade de La Redoute, en passant par la Grande-Chaloupe, le Chemin des Anglais et Le Colorado.

Les premiers coureurs sont attendus à l’arrivée vers 8h30 le vendredi 22 octobre. Les derniers devront arriver avant 22h30.

 

Tracé modifié pour le Trail de Bourbon

1 495 coureurs seront au départ de cette édition 2021 du Trail de Bourbon. Parmi eux, 1 046 résident de La Réunion, 409 non-résidents et 40 coureurs extérieurs  Au programme : 105 km et 6 140 mètres de dénivelé positif. Le départ sera donné le vendredi 22 octobre à 21h. Un départ de nuit depuis le cirque de Cilaos.

Les coureurs commencent par une montée de près de 7 km vers le Bloc puis vers le gîte du Piton des Neiges. Direction ensuite le cirque de Salazie, par Bélouve. Le ravitaillement se fait au stade de Hell-bourg, le prochain ne sera que dans 24 km. Après avoir atteint la Plaine-des-Merles, la bascule vers le cirque de Mafate se fait au Col de Fourche, alors que les premiers rayons du soleil ont commencé à pointer.

Marla, Trois-Roches, la traversée de la Rivière-des-Galets, puis l’ilet de Roche-Plate, les traileurs sont au cœur de Mafate. Arrivés à Roche-Plate, changement de tracé cette année pour les coureurs. Ils n’auront pas droit à la difficile montée du Maïdo. A la place, ils prendront la direction de l’Ilet des Orangers, Deux-Bras par la passerelle d’Oussy, avant d’entamer l’ascension du mur de Dos d’Ane avec des passages d’échelles parfois vertigineuses.

Les coureurs rejoindront ensuite le chemin Ratineau et le parcours initial des dernières années, à savoir La Possession, la Grande-Chaloupe, Saint-Bernard, le Colorado et le stade de La Redoute à Saint-Denis. L’arrivée devra se faire avant 15h40 le dimanche 24 octobre.

 

Le Zembrocal Trail, le relais à quatre

Ils seront les premiers à s’élancer, le jeudi 21 octobre à 17 depuis le Domaine Vidot. Relais de 173 km aux 11 050 m de dénivelé positif, le Zembrocal Trail comptera 190 équipes de 4 relayeurs. Au total, la course comptera 732 coureurs, dont 651 résidents, 76 non-résidents et 5 extérieurs.

Le premier coureur de chaque équipe parcourra 52 km pour 4 106 m de dénivelé positif jusqu’au Nez-de-Boeuf, le deuxième 27 km pour 895 m de dénivelé positif jusqu’à Cilaos, le troisième 60km pour 4 615 m de dénivelé positif dans Mafate et le quatrième 34 km pour 1 426 m de dénivelé positif jusqu’au Stade de La Redoute.

L’édition 2021 est très similaire aux précédentes, hormis pour le passage du 2ème relais qui se fera au Nez-de-Bœuf pour des raisons de sécurité et de protocole sanitaire. L’organisation attire également l’attention des coureurs du 1er relais sur la descente de la cascade Mottet et du sentier des Trois Sources, rouvert pour le passage des compétiteurs le 21 octobre uniquement. D’ici là, les reconnaissances y sont interdites.

Les coureurs du Relais du Zembrocal Trail sont attendus vers 19h à l’arrivée au stade de La Redoute le vendredi 22 octobre. Les derniers devront finir la course avant 23h le samedi 23 octobre.