Jacques Chirac : les réunionnais se souviennent

président de la république
hommage à Jacques Chirac
©Indranie Pétiaye Réunion La 1ère
Depuis ce dimanche après-midi, et jusqu’à lundi matin, les Français peuvent rendre hommage aux Invalides à Jacques Chirac, décédé jeudi à 86 ans. A La Réunion, les hommages ont débuté également aujourd'hui au jardin de l'Etat. 
A la veille de la journée de deuil national, de nombreuses personnes ont fait le déplacement cet après-midi au jardin de l'Etat pour dire adieu à l'ancien président. Le Conseil Départemental a mis en place dès 16h, des livres d'or ainsi qu'une exposition de photos et citations célèbres de Jacques Chirac. 
hommage à Jacques Chirac
©Indranie Pétiaye Réunion La 1ère
Chacun est venu avec une anecdote, une histoire liée au Vème Président de La République. Patrick avait 20 ans quand il l'a rencontré. C'était dans les années 80 à Paris où le jeune réunionnais était en mobilité pour la première fois. 
 

Il encourageait les jeunes de l'outre-mer.

 
hommage à  Jacques Chirac
©Indranie Pétiaye Réunion La 1ère
Pour Marie-Michèle, c'est un souvenir lié à sa mère, aujourd'hui disparue, fervente militante du parti de droite. La jeune femme est venue écrire quelques mots dans le livre d'or en hommage au président même si elle a "plutôt la fibre socialiste".

Raymonde et ses copines, elles, se souviennent d'un homme accessible quand il venait à La Réunion. Militantes bénévoles à l'époque, elles allaient le chercher à l'aéroport, lui ramener des samoussas. 
 

Tu parles avec lui comme avec un ami


Des personnalités, également présentes, ont aussi des souvenirs à partager. Notamment Margie Sudre qui fut secrétaire d'Etat chargée de la francophonie de 1995 à 1997 durant la présidence de Jacques Chirac. Ce dernier voulait qu'elle se penche sur son avenir, peut-être devenir ministre. Selon Margie Sudre, elle avait émis l'hypothèse "d'être au Ministère de la Défense" ce qui avait surpris Jacques Chirac. 

Le reportage d'Indranie Pétiaye et Daniel Fontaine: 
Demain lundi, journée de deuil national, une cérémonie solennelle doit se tenir dans l’église Saint-Sulpice, à 14h, heure Réunion. 
 
Conformément au souhait de son épouse, le cinquième président de la Ve République sera ensuite enterré dans l’intimité familiale au cimetière du Montparnasse, aux côtés de sa fille aînée, Laurence, décédée en 2016.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live