réunion
info locale

Jahden : L’institutrice soupçonnée d’avoir donné la crêpe mise en examen

justice
Balance de la justice
©D.R
En mars dernier, le petit Jahden, 6 ans, décédait après avoir mangé une crêpe à l’école. L’institutrice soupçonné de l’avoir donné à l’enfant allergique, a été mise en examen.
C’est hier, vendredi 4 mai, que le parquet de Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône, a annoncé la mise en examen pour homicide involontaire de l’institutrice. Il lui est reproché d’avoir donné un crêpe au garçonnet allergique aux produits lactés.

Jahden, 6 ans, alors en grande section de maternelle, participait à une fête de Carnaval qui se déroulait à l’école où pourtant tout le personnel était au courant de sa situation. Le petit garçon, d’origine réunionnaise, est décédé d’un choc anaphylactique, une réaction immédiate qui n’a pas permis de le sauver.

Quelques jours après les faits, une information judiciaire pour homicide involontaire avait été ouverte. C’est dans ce cadre que l’institutrice a été auditionnée par le juge ce vendredi. Mise en examen, elle a été laissé libre à l’issue de son audition.
Publicité