réunion
info locale

Jeux Paralympiques de Tokyo : des Réunionnais parmi les premiers athlètes sélectionnés

handisport
Dimitri Pavadé sélectionné pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 090120
©Florent Pervillé
Les premiers noms ont été dévoilés, d’autres devraient suivre. Outre l’équipe de France de cécifoot, et son attaquant Gaël Rivière, on connaît les noms des neufs premiers athlètes sélectionnés pour les Jeux Paralympiques au Japon. Parmi eux, trois Réunionnais.
Le Comité Paralympique de Sélection s’est réuni mardi 7 janvier. Les noms des neufs premiers athlètes sélectionnés pour les Jeux Paralympiques de Tokyo, du 25 août au 6 septembre 2020 ont été dévoilés. Parmi eux, figurent plusieurs Réunionnais.
  

Dimitri Pavadé sélectionné

Il va pouvoir vivre son rêve, le Réunionnais de 29 ans fait partie des premiers athlètes sélectionnés pour les Jeux Paralympiques de Tokyo. L’ancien docker originaire de La Possession, amputé de la jambe gauche suite à un accident de travail en 2007, s’est lancé dans l’aventure il y a 4 ans. Désormais, c’est à Toulouse en Haute-Garonne qu’il vit.
 C’est au saut en longueur que Dimitri a, jusque-là, réalisé ses meilleures performances. Vice-champion du monde à Dubaï et recordman de France de saut en longueur en 2019, avec un saut à 7m25, Dimitri Pavadé représentera la France aux prochains Jeux Paralympiques. 

Ronan Pallier participera de nouveau aux Jeux

A 49 ans, Ronan Pallier n’est pas un novice des Jeux Paralympiques. En 2008, il a participé à ceux de Pékin, décrochant une médaille de bronze sur 4X100m.

Sur son autre spécialité, le saut en longueur, c’est au championnat d’Europe Handisport qu’il s’est illustré. Le Réunionnais, qui vit à Nantes, est ainsi devenu vice-champion d’Europe à Berlin en 2018, sur un saut à 6m16. Il termine 4ème aux championnats du monde Handisport 2019.
   

Laurent Chardard en natation

Attaqué par un requin à Boucan Canot en 2016, amputé de la jambe droite et du bras droit, le Réunionnais Laurent Chardard est aujourd’hui un athlète accompli. Il fait partie des trois premiers nageurs français sélectionnés pour les Jeux à Tokyo.
  Pour ses premiers championnats du monde de natation handisport à Londres en septembre dernier, le Réunionnais a décroché une médaille d’argent sur 50m papillon et une de bronze sur 50m Nage Libre.  

Gaël Rivière avec l’équipe de France de cécifoot


Enfin, Gaël Rivière participera lui aussi aux Jeux Paralympiques de 2020 au Japon. Le Réunionnais s’envolera donc pour Tokyo avec l’équipe de France de cécifoot. Il avait été médaillé d’argent lors des Jeux Paralympiques de Londres en 2012.
 
Publicité