Journée de la contraception : 4334 interruptions volontaires de grossesses en 2015 à la Réunion

santé
pilule contraceptive
Grégory Pincus.C’est le médecin américain qui a mis au point avec son équipe la 1ère pilule contraceptive en 1956. Combinaison d’œstrogènes et de progestérones de synthèse pour bloquer l’ovulation. Elle est légalisée en France qu’en 1967.
Le constat est fait par le planning familial de la Réunion.
Et il vient des hommes. 75 % d’entre-deux  pensent que l’avortement est un moyen de contraception.

Plus de 4300 interruptions volontaires de grossesses ont été comptabilisées dans l’île l’année dernière, contre 220 000 environ en Métropole , 2 fois plus de mineures y ont recours chez nous .
19,0 IVG pour 1000 mineures de 15 à 17 ans.

C’est pareil pour les grossesses chez jeunes filles.
Elles sont 7 fois plus nombreuses à être enceintes dans les familles réunionnaises même si ce chiffre a tendance à  diminuer d’année en année .  2009 : 510 3,7% , 2014 : 384 2,9%.

Journée mondiale de la contraception.

L’occasion de s’adresser aux jeunes dont un quart par exemple, a une 1ère relation sexuelle sans préservatif, et de rappeler aux adolescentes d’au moins 15 ans qu’avec la nouvelle loi santé de Marisol Touraine, elles peuvent avoir accès à la délivrance de leur contraception sans avance de frais, de manière confidentielle, sur présentation de leur ordonnance.

En images avec Adèle Nativel et Laurent Pirotte
©reunion



   
   ,