Journée nationale des sapeurs-pompiers : les soldats du feu ouvrent les casernes et suscitent des vocations

océan indien saint-denis
Journée mondiale des sapeurs-pompiers
Aujourd'hui, c'est la journée nationale des sapeurs-pompiers, les casernes ouvrent leurs portes. ©Adjaya Hoarau
Qui n’a jamais rêvé de grimper sur la grande échelle ou de conduire le camion rouge des pompiers ? Ce samedi 25 juin, à l’occasion de la journée nationale des sapeurs-pompiers, petits et grands peuvent se rendre dans les casernes ouvertes pour l’occasion.

La journée nationale d’hommage aux sapeurs-pompiers se déroule aujourd’hui partout en France. A cette occasion, plusieurs casernes ouvrent leurs portes pour permettre au grand public d’aller à la rencontre des hommes et femmes qui interviennent quotidiennement pour sauver leur prochain.

A La Réunion, ce sont les quatre centres de secours du département qui proposent du rêve aux petits et grands.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Aujourd'hui, c'est la journée nationale des sapeurs-pompiers, les casernes ouvrent leurs portes

Créer du rêve et susciter des vocations

A Saint-Denis, à Saint-Louis, à Saint-André ou encore au Port, les soldats du feu proposent aujourd’hui des activités autour du métier qu’ils exercent.

Journée mondiale des sapeurs-pompiers
Aujourd'hui, c'est la journée nationale des sapeurs-pompiers, les casernes ouvrent leurs portes. ©Adjaya Hoarau

Retrouver son chemin dans une pièce enfumée, grimper sur la grande échelle, viser un point précis avec la lance à incendie ou encore réanimer une personne (ou un mannequin d’exercice pour l’occasion) sont autant d’ateliers de démonstration proposés.

Un métier qui a du mal à séduire dans l’hexagone…mais pas à La Réunion

Si l’hexagone éprouve des difficultés à trouver des postulants ce n’est pas le cas de La Réunion nous dit le Commandant David Abrantes, le chef du centre de secours de Saint-Denis. Les opérations de recrutement dans l’île connaissent un certain succès.

On a énormément d’engouement (…) à chaque fois qu’on fait une campagne de recrutement, on a énormément de gens qui répondent présents.

David Abrantes, le chef du centre de secours de Saint-Denis.

A l’image d’Aurélien, 20 ans, qui souhaite être candidat au concours de pompier volontaire. 

Le parcours de robustesse je voulais l’essayer depuis plusieurs jours. Aujourd’hui, j’avais vu que la caserne était ouverte et qu’ils proposaient le parcours (…) il est difficile, j’ai réussi à faire 16/20.

Aurélien, futur pompier volontaire

Une belle expérience pour le jeune homme qui a quand même fait le parcours "avec un sac de 20 kilos de chaque côté" précise-t-il.

Cette année, 150 pompiers volontaires sont recrutés à La Réunion.