Julien Alezan a avoué avoir tué Suzanne Alin, découpé son corps pour effacer son crime

faits divers
20170204 Affaire Julien Alezan
Julien Alezan avait disparu depuis le 22 décembre 2016 ©Réunion1ère
La famille de Suzanne Alin a appris ce vendredi soir les circonstances de sa mort  après la présentation au juge du meurtrier présumé.
Julien Alezan  a été  présenté hier en début de nuit, au juge au tribunal de Saint-Pierre.
Il a avoué avoir tué Suzanne, une femme de 81 ans qui n’avait plus donné signe de vie depuis le dernier week-end de janvier.
 
Selon les déclarations du meurtrier présumé, c’est un vol qui a mal tourné.  Alors qu’il était dans la maison de la vielle dame, celle-ci le surprend. Elle le connaît puisqu’il habite dans la maison voisine.
 
Pour ne pas être dénoncé, Julien Alezan  tue Suzanne, va tenter de faire croire à une disparition, en répondant par SMS aux appels des proches sur le téléphone portable de la victime.
 
Pire, il achète une tronçonneuse, découpe la dépouille pour faciliter le transport et tentera de la faire disparaître par le feu.
Mais sur le lieu indiqué par Julien Alezan  les enquêteurs ne trouvent pas les restes de Suzanne.
 
Pour son geste il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

En images avec Géraldine Blandin.
©reunion

Dans le voisinage de la victime, c'est la constrenation et la peur.
En images avec Patrick Smith et Laurent Josse
©reunion


Les Outre-mer en continu
Accéder au live