publicité

Korbey d’Or : l’examen du plan de redressement reporté

Le tribunal de commerce a décidé de renvoyer au 24 janvier prochain l’examen du plan de redressement élaboré par les dirigeants de la société. 600 emplois sont en jeu.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le , mis à jour le
Sous le coup d’un redressement judiciaire depuis le 15 février dernier, les dirigeants de Korbey d’Or devaient présenter leur plan de redressement devant le tribunal de commerce ce mercredi 13 décembre. Finalement, l’examen de ce plan a été reporté au 24 janvier prochain.

Les dirigeants de cette entreprise portoise, spécialisée dans l’aide à la personne, doivent présenter un échéancier sur 10 ans pour épurer des dettes fiscales et sociales se montant à près de 7 millions d’euros. 600 emplois sont en jeu. Un délai de 6 mois avait déjà été obtenu en juin dernier.

Parallèlement, une enquête préliminaire a été ouverte pour des abus de biens sociaux estimés à 800 000 euros. Elle vise l’actuel dirigeant de Korbey d’Or, Sergio Toinette, ainsi que son prédécesseur, Stéphane Denize. Des malversations qui, si elles étaient avérées, auraient participé à creuser le déficit de l’entreprise.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play