L’emploi salarié retrouve son niveau d’avant la crise sanitaire à La Réunion

emploi
L’emploi salarié retrouve son niveau d’avant la crise sanitaire.
L’emploi salarié retrouve son niveau d’avant la crise sanitaire à La Réunion. ©Imaz Press

Selon les chiffres de l’Insee, publiés ce jeudi 14 janvier, l’économie réunionnaise se redresse au 3e trimestre, après avoir fortement subi l’impact de la crise sanitaire depuis la mi-mars 2020. L’emploi salarié repart à la hausse.

Une éclaircie dans le ciel économique réunionnais. Selon le dernier point de conjoncture de l’Insee publié ce jeudi 14 janvier, "l’économie réunionnaise se redresse au troisième trimestre, après avoir fortement subi l’impact de la crise sanitaire depuis la mi-mars 2020".

La seule région française dans ce cas

Après deux trimestres consécutifs de baisse, l’emploi salarié repart à la hausse : + 1,6 % par rapport au trimestre précédent, et 4 200 emplois créés en un trimestre.

Résultat : l'emploi salarié dans l'île se situe légèrement au-dessus de son niveau de la fin 2019, avant la crise. Selon l'Insee, "La Réunion est la seule région française dans ce cas". "Les dispositifs d’activité partielle mis en œuvre depuis mars 2020 ont amorti l’impact de la crise sanitaire sur l’emploi, en indemnisant les salariés dont le nombre d’heures rémunérées par les entreprises a baissé mais qui n’ont pas perdu leur emploi", ajoute l'Insee.

Insee
Insee ©Insee

 

Une hausse plus marquée dans le secteur privé

La hausse concerne davantage le secteur privé (+ 2 %) que public, et touche quasiment tous les secteurs d’activité. Au troisième trimestre, l’emploi salarié dans le privé dépasse son niveau d’avant crise : + 700 emplois par rapport à la fin 2019. "Dans l’ensemble des secteurs, industrie, construction, services, les entreprises réalisent des ajustements de court terme grâce à l’intérim", remarque l'Insee.

Malgré ce rebond de l’emploi au troisième trimestre, le commerce, le transport et l’hébergement-restauration n’ont pas retrouvé leur niveau d’activité de la fin 2019. Au total, 1 000 emplois ont été perdus dans l’ensemble de ces trois secteurs.

L’emploi reste soutenu par le recours à l’activité partielle : en octobre, le nombre d’heures rémunérées est inférieur de 1 % à son niveau de l’année précédente.

Le chômage proche de son niveau d’avant crise

Par ailleurs, au troisième trimestre, après le confinement, les personnes sans emploi et souhaitant travailler se sont remises à rechercher activement un emploi. Conséquence : le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) réaugmente pour s’établir à 19 % fin septembre, soit un niveau proche de celui de la fin 2019.

C’est le cas également pour le sous-emploi qui concerne 9 % des personnes en activité.

Une création d’entreprise dynamique

Autre signe de reprise de l’activité, les créations d’entreprises sont dynamiques au troisième trimestre à La Réunion : + 10 % par rapport au trimestre précédent, contre seulement + 1 % au niveau national.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live