L’heure de la réconciliation entre Didier Robert et André Thien Ah Koon ?

politique le tampon
Didier Robert et TAK font la paix
Le Président de la Région Réunion Didier Robert, a ainsi signé ce vendredi 23 octobre une convention avec le maire du Tampon, André Thien Ah Koon. ©David Chane
C’est l’image politique du jour : le maire du Tampon André Thien Ah Koon aux côtés du président de région Didier Robert. Leurs relations se sont dégradées au fil des années. Mais aujourd’hui, l’heure serait à la réconciliation.
Les relations semblent se réchauffer entre Didier Robert et les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Le président du Conseil régional s'est en effet rendu dans les communes du Sud ce vendredi et il a été reçu par Michel Fontaine et par… André Thien Ah Koon !
 

Un "héritier politique" devenu "traitre"

Une journée à marquer d’une pierre blanche à n’en pas douter ! Car cela fait plusieurs années que Didier Robert et TAK étaient en froid.  Lorsqu’en janvier 2006, André Thien Ah Koon a été contraint d’abandonner la mairie à cause de sa condamnation à trois ans d’inéligibilité, il avait choisi Didier Robert, son dixième adjoint considéré alors comme son "héritier politique", pour le remplacer.

Mais les choix politiques pris par Didier Robert par la suite, et notamment concernant la question du traitement des déchets, avaient été vécus comme une "trahison" par TAK. Didier Robert avait ensuite lui-même été contraint à abandonner la mairie du Tampon pour accéder à la pyramide inversée. En 2014, André Thien Ah Koon a su rebondir et regagner son fief du Tampon où il a encore été réélu en mars dernier.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Didier Robert dans le Sud avec TAK et Michel Fontaine

Mais il semble que le passé soit derrière les deux hommes politiques. Les deux élus ont pris des coups. Didier Robert, surtout à l’issue des dernières élections municipales à Saint-Denis. André Thien Ah Koon a quant à lui dû livrer bataille face à Patrick Lebreton pour la présidence de la Casud, qui va finir par se scinder dans un futur proche.

L’heure est donc au rapprochement -stratégique- entre les deux anciens proches. Et cela se traduit par cette signature d’un accord-cadre entre La Région et la mairie du Tampon dans le cadre du financement de plusieurs projets d’aménagements.
 

"Je ne garde pas rancune à quiconque"


Une enveloppe de 51 millions d’euros débloquée notamment pour l’amélioration du réseau routier, l’aménagement de sites touristiques ou encore le développement d’équipements de proximité et de l’offre culturelle.

 


"Je ne garde pas rancune à quiconque", a déclaré André Thien Ah Koon. "Avec Didier Robert, on se respecte, chacun à ses opinions et le moment venu on verra bien", a conclu le maire du Tampon en évoquant les futures échéances électorales. Didier Robert qui s’est montré tout sourire parle d’une "vraie satisfaction".
 

La droite locale fragilisée ?


Les dernières élections ont dévoilé aussi les déchirures internes au sein de la droite locale. Et là encore,  le message du jour est l’unité. Didier Robert a accordé 52 millions d’euros à Michel Fontaine pour financer les projets en cours à Saint-Pierre : amélioration de la circulation, réhabilitation d’écoles et de centres médicaux scolaires ou encore réduction de la fracture numérique... et un incinérateur qui pointe le bout de son nez...

Cette visite de terrain intervient à quelques semaines d'une année électorale importante. Si le calendrier est maintenu, Didier Robert remettra en jeu son fauteuil de président de Région et il devrait être candidat à sa propre succession.
 
Didier Robert et Michel Fontaine
Didier Robert a également été reçu par le maire de Saint-Pierre Michel Fontaine ©David Chane


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live