L’importation d’espèces animales exotiques est désormais interdite à La Réunion

animaux
Serpent taipan
Serpent taipan ©ABC
Dans un communiqué, la préfecture annonce, ce vendredi 20 août, que l’importation d’espèces animales exotiques est désormais interdite dans le département. Pour ceux qui en possèdent déjà, il faut les déclarer rapidement. Explications.

Depuis le 28 juin dernier, il est interdit d’importer et de détenir des espèces animales exotiques à La Réunion. Elles ne sont plus autorisées à l’importation, à la commercialisation ni à la détention, sauf pour les animaux déjà possédés avant le 28 juillet 2021.

Interdiction d’importation en vigueur depuis juin

Dans un communiqué publié ce vendredi 20 août, la préfecture explique que "cette nouvelle réglementation permettra de limiter l’introduction des espèces animales exotiques à titre préventif et plus seulement d’agir sur les conséquences néfastes de leur introduction".

Pris en juin dernier, l’interdiction d’important de ces espèces exotiques à La Réunion est déjà en vigueur.

Sauf pour les animaux possédés avant juillet

Les particuliers qui possédaient des animaux exotiques avant le 28 juillet 2021 peuvent les conserver sous certaines conditions. Ils ne peuvent plus le(s) laisser se reproduire ni le(s) vendre ou le(s) donner ; ils doivent faire très attention à ce qu’il(s) ne s’échappe(nt) pas ; et ils doivent aussi les déclarer dans les six mois suivants la date de publication de l’arrêté, soit le 29 janvier 2022 au plus tard.

Comment déclarer les animaux pour un particulier ?

Les particuliers peuvent déclarer leurs animaux selon deux modalités :

  • La déclaration en ligne en allant sur le site especesinvasives.re. Le site permet de déterminer le statut des différents animaux de compagnie par rapport à cette nouvelle réglementation et de les déclarer.
  • Le formulaire de déclaration Cerfa N° 15882*02 à remplir et envoyer par voie postale à l’adresse suivante : Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt ; Boulevard de la Providence, 97489 Saint-Denis cedex. Standard : 02 62 30 89 89 / Courriel : daaf974@agriculture.gouv.fr

Les particuliers qui possèdent déjà ces animaux et ne peuvent plus les conserver doivent les ramener aux centres de gestion de la faune sauvage. Aucuns frais ne seront demandés aux propriétaires. Il est interdit de relâcher une espèce exotique dans le milieu naturel. Contacts :

  • SEOR : 02 62 2 46 65,
  • Jardin des tortues (pour les tortues seulement) : 02 62 22 15 00 ou
  • Zooparc : 06 92 35 41 41 qui pourront se charger de votre animal.

Comment déclarer les animaux pour les professionnels ?

Les professionnels qui possèdent déjà ces animaux au 28 juillet 2021 doivent:

  • Déclarer leur stock commercial à la DAAF, avant le 29 janvier 2022, en téléchargeant le Cerfa N° 15883*02 ;
  • Écouler leur stock dans les 3 mois ;
  • Organiser le retour en métropole ou la destruction de leur stock dans un délai d’un an.

Lutter contre les espèces envahissantes

Pour les autorités, l’objectif est de "mieux préserver la biodiversité de La Réunion". "Les espèces animales endémiques et indigènes de La Réunion et leurs habitats sont menacés par les espèces exotiques envahissantes. La prévention des incidences négatives de ces espèces sur la biodiversité réunionnaise constitue un défi permanent", écrit la préfecture.

Les espèces exotiques envahissantes sont la première cause de la disparition de la biodiversité sur le territoire. Près de 250 espèces animales envahissantes ou potentiellement envahissantes ont déjà été trouvées dans la nature. Près de 2,5 millions d’euros sont alloués chaque année à la lutte contre les espèces envahissantes animales et végétales.