L'Océan Indien rend hommage à Elisabeth II

monde
La reine, Elisabeth II reçoit Nelson Mandela en 1995
En 1995, la reine Élisabeth II avait accueilli avec joie Nelson Mandela. Elle a toujours dénoncé et lutté contre l'apartheid. Elle ne s'est jamais rendu en Afrique du Sud de 1952 à 1995 ©Francetvinfo
Les condoléances affluent du monde entier suite à la disparition de la reine d'Angleterre, Élisabeth II, ce jeudi 8 septembre 2022. Elle avait 96 ans. Elle a succédé à son père, le roi George VI, en 1952. Elle était, ce jour-là, en voyage au Kenya, une ancienne colonie de l'empire britannique. Ce pays, comme les autres sont aujourd'hui indépendants. Ils se souviennent et lui rendent hommage.

La reine d'Angleterre est décédée, jeudi, en Écosse. Cette disparition à 96 ans, était attendue, cependant elle ne laisse personne indifférent. Moins de 24 heures après l'officialisation de la fin de son règne, les hommages affluent du monde entier. Elisabeth II a marqué l'histoire dans l'océan Indien.

Son règne a d'ailleurs débuté au Kenya. C'était le 6 février 1952, nous rappelle ArabNews.

La princesse Elizabeth, la veille du décès du roi, son père
La princesse Elizabeth et le Duc d'Edimbourg au Kénya, le 5 février 1952. la veille du décès du roi George VI ©Miroirpix

L'île Maurice se souvient

Notre voisine et parente, l'île Maurice française avant Napoléon et britannique ensuite, reste proche de la Grande-Bretagne. Si l'île sœur est indépendante depuis 1968, la monarchie n'a été abolie qu'en 1992. Cela n'avait pas une incidence folle sur les choix politiques de nos voisins, mais symboliquement, cette abolition constituait une étape importante sur le plan international.

Compte tenu des liens étroits qui unissaient les deux pays, la venue de la reine Elisabeth II, en 1972, était un événement. Logiquement, ces photos sont à la une de Défimédia, en ce jour de deuil.

Elisabeth II, lors de sa visite à l'île Maurice en 1972
Elisabeth II, lors de sa visite à l'île Maurice en 1972 ©Capture d'écran Défimédia

Le Premier ministre très ému

Le Premier ministre de l'île Maurice, Pravind Jugnauth, a rendu un vibrant hommage à la souveraine décédée. Le Mauricien reprend les phrases les plus marquantes, d'un discours marqué par une sincère émotion : "Mo fine apprane décès de la Reine Elizabeth II avec beaucoup tristesse. Li ti regner dans ene façon exemplaire et mo bannes pensées avec le peuple Britannique et so bannes proches ki pe konne la ene grand perte. C’est ene perte aussi pou le Commonwealth et pou le monde entier. Nou prier pou ki li repose en paix."

Visite de la Reine d'Angleterre à l'île Maurice en 1972
Visite de la Reine d'Angleterre à l'île Maurice en 1972 ©Capture d'écran L'Express de Maurice

Aux Seychelles : un timbre et des pièces à l'effigie de la reine

Les Seychelles comme toutes les anciennes colonies britanniques rendent hommage, à la reine Élisabeth II. Pendant des décennies, et malgré des choix politiques opposés à la ligne du Commonwealth, l'archipel devenu indépendant en 1976, a entretenu des rapports amicaux avec Élisabeth II. Lors de son séjour dans l'océan Indien, en 1972 soit quatre années avant l'indépendance, elle avait effectué une halte à Mahé. 

Pour cette visite, les Seychelles avaient frappé des pièces à l'effigie de la reine. Pour l'anniversaire de sa venue, 20 ans plus tard, Élisabeth II apparaissait sur un timbre. Des raretés très prisées des collectionneurs. 

Le président de la République, Wavel Ramkalawan, vient de partager son émotion en apprenant cette disparition : "Sa Majesté restera dans les mémoires comme une figure imposante de l'histoire contemporaine qui a défini l'après-guerre. Nous rendons hommage à son énorme contribution et à son service exemplaire au Royaume-Uni, au Commonwealth et au monde en plus de 70 ans de règne de Sa Majesté," écrit Seychelles News Agency.

Timbre seychellois à l'effigie de la reine d'Angleterre 1992
Timbre seychellois à l'effigie de la reine d'Angleterre. Il a été émis en 1992 ©Wikimedia

L'Afrique du Sud rend hommage à une reine humaniste

Le président de l'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa a rendu hommage à la reine Elizabeth II. Comment pouvait-l en être autrement ? De 1952 à 1995, la Reine Elisabeth II a refusé de se rendre dans ce pays, pour dénoncer la politique de l'apartheid, nous apprend TV5 monde. Elle était ouvertement opposé à ce régime et à toutes les personnes qui soutenaient cette politique. Elle a entretenu des rapports compliqués avec Margaret Thatcher.

En 1996, elle accueille Nelson Mandela, président de l'Afrique du Sud et défile dans son carrosse à ses côtés. Elle se réjouissait de l'accession au pouvoir des sud-africains, originaires. Elle qualifiait ma fin de 350 années d'apartheid de : "Petite sorte de miracle".