La fin des vacances de rêve pour les touristes confrontés au confinement à La Réunion

coronavirus
Saint-Paul : les pique-nique sur l'arrière plage interdits
Les pique-niques interdits sur l'arrière plage à Saint-Paul ©IMAZ PRESS REUNION
L’annonce, jeudi, d’un nouveau confinement à La Réunion, à compter de ce samedi 31 juillet, est venue gâcher les plans de vacanciers, déjà à La Réunion ou sur le point d’arriver.

"Catastrophique, dégoutée, dépitée" : cette vacancière ne manque pas de mots pour qualifier son état d’esprit. Venue découvrir et profiter de ses vacances à La Réunion, elle fait face au confinement. A partir de ce samedi 31 juillet à 5h, jusqu’au lundi 16 août à 5h, un confinement est mis en place de 5h à 18h, et renforcé d’un couvre-feu strict de 18h à 5h. L’annonce a été faite, hier, jeudi, par le préfet de La Réunion, Jacques Billant.

Avancer son départ

"Je vais avancer mon départ, et je pars dimanche puisqu’on ne peut plus rien faire, explique ce touriste sur le front de mer de Saint-Pierre. Pas de resto, des randonnées limitées, je retourne dans la région parisienne".

Regardez ces réactions sur Réunion La 1ère :

Le tourisme à nouveau à l’épreuve du confinement avec des annulations de réservations

 

La fin de la saison touristique

Même décision prise pour cette autre vacancière. "Nous sommes dégoutées, on ne va pas rester, explique-t-elle. Quel intérêt d’être à La Réunion si on ne peut pas bouger au-delà de 10 km". Pour les professionnels du tourisme, ce nouveau confinement acte la fin de la saison touristique.

"La mesure n’est pas faite pour encourager la reprise dans l’immédiat, a réagi sur Réunion La 1ère, Suzanne Soba, directrice générale de l’IRT, l’Ile de la Réunion Tourisme. Le contexte sanitaire est grave. Tant que le taux de vaccination ne sera pas élevé, ce sera un frein pour la relance de l’activité touristique. Le vrai sujet c’est la vaccination, on discutera de la relance plus tard".

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Invité Suzanne Soba, directrice générale de l’IRT, l’Ile de la Réunion Tourisme

 

La Réunion est touchée par une dramatique vague épidémique ces dernières semaines, avec un taux d’incidence qui atteint 350 pour 100 000 habitants. Avec plus de 500 cas quotidiens, une hausse inquiétante du variant Delta et une forte pression hospitalière, la situation n’a jamais été aussi critique dans l’île.

Cliquez ici pour retrouver l’ensemble des mesures annoncées par le préfet.