Départ de la première évacuation sanitaire long-courrier de patients Covid de La Réunion vers Paris

coronavirus
L'avion aménagé pour les évacuations sanitaires de patients Covid vers l'Hexagone.
L'avion aménagé pour les évacuations sanitaires de patients Covid vers l'Hexagone. ©Imaz Press

C’est une évacuation sanitaire d’envergure menée pour la première fois depuis le début de la crise. Ce jeudi 4 mars, quatre patients covid sont transférés de La Réunion dans l’Hexagone, à bord d’un avion médicalisé, durant 11h de vol.

"C’est une première mondiale avec un travail de coordination considérable", annonce Lionel Callenge, directeur du CHU de La Réunion. Ce jeudi 4 mars, à 21h45, quatre patients covid sont transférés en avion de La Réunion dans l’Hexagone.

La Réunion habituée aux évasans

La Réunion est habituée aux évacuations sanitaires. Depuis début février, en moyenne, quatre patients covid arrivent chaque jour de Mayotte. Au total, 93 patients mahorais ont été évasanés vers La Réunion et un tiers guéris. "La procédure d’évasan est maîtrisée", assure Lionel Callenge, directeur du CHU de La Réunion.

Pourtant, ce soir, c’est une opération d’envergure qui est menée. C’est la première fois depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus que des évacuations sanitaires long-courrier ont lieu vers l’Hexagone.

Dans les coulisses de la préparation d'un service de réanimation volant. Reportage Nathalie Rougeau et Alix Catherine :

Evacuation sanitaire : dans les coulisses de l’installation d'un service de réanimation volant

 

88% des lits de réanimation occupés au CHU

"La tension est très forte sur le service de réanimation du CHU, le taux d’occupation des lits est revenu à 88% après avoir dépassé les 90 % durant quatre jours, explique Lionel Callenge, directeur du CHU. Il n’y a pas encore de saturation, mais nous devons parer à toute éventualité dans l’hypothèse d’une reprise épidémique à La Réunion".

Des évacuations sanitaires indispensables

La capacité de lits en réanimation est passée de 90 à 122 à La Réunion, mais "les évacuations sanitaires vers l’Hexagone sont devenues indispensables".

Arrivés de Mayotte et hospitalisés depuis plusieurs jours à La Réunion, quatre patients Covid embarqueront donc dans un avion médicalisé pour Paris Charles De Gaulle. Les autorités ont obtenu le consentement de leurs proches. Ces patients ont été sélectionnés selon des critères médicaux. Ils sont dans un état grave, mais qui permet toutefois de supporter un tel voyage.

Préparation départ évasan dans le hangar de Air Austral
Préparation départ évasan dans le hangar de Air Austral ©Nathalie Rougeau

 

Quatre patients covid de Mayotte à bord

A bord du Boeing 787 affrété par Air Austral et totalement médicalisé, les quatre patients covid seront entourés de quinze personnels de santé et de 800 kg de matériel médical.

Ce vol médicalisé partira à 21h45 ce jeudi, il va durer onze heures et s’effectuera sans escale. Mardi dernier, la directrice générale de l’Agence Régionale de Santé de La Réunion, Martine Ladoucette a reconnu qu’il s’agissait d’une "opération exceptionnelle et sans précédent".

Un avion entièrement médicalisé

Ce jeudi matin, l’Agence Régionale de Santé était aux côtés du CHU, de l'aviation civile et du SAMU pour présenter le Boeing d’Air Austral qui sera utilisé.

Le dispositif est impressionnant. Des civières, des appareils à oxygène et des charriots de matériel médical. "Cette évacuation sanitaire nécessite la mise en œuvre d’importants moyens médicaux et matériels", confirme le professeur Bertrand Guihard, chef du SAMU 974.

Les quatre patients sont sous assitance respiratoire. 38 400 litres d'oxygène ont donc été acheminées pour tenir durant les 11 heures de vol. C'est un véritable service de réanimation dans les airs qui est mis en place. 

Les aménagements ont commencé dès hier, avec l’abaissement des sièges passagers pour permettre l’installation des civières et du matériel. Durant le vol, les besoins en oxygène seront très importants, tout comme la capacité électrique nécessaire au fonctionnement des machines.

L'avion de Air Austral qui est en train d’être aménagé pour les évasan
L'avion de Air Austral aménagé pour les évasan. ©Nadine Bachelot

 

Protéger les personnels médical et naviguant

A bord, un protocole sanitaire strict sera respecté. Les patients seront installés sur des civières à l’arrière du Boeing. L’avion sera découpé en trois zones pour séparer la zone contaminée et médicalisée, des autres espaces prévus pour le personnel médical et le personnel naviguant.

"Ce protocole doit permettre de sécuriser toutes les personnes à bord, les quatre patients Covid ainsi que les personnels médical et naviguant", explique le professeur Bertrand Guihard, chef du SAMU 974. Cette évacuation sanitaire se fait en collaboration étroite avec le SAMU de métropole. Des médecins sont venus en renfort pour y participer.

Ce vol devrait être le premier d’une série d’évacuations sanitaires vers Paris.