La Réunion : après les fortes pluies, deux systèmes cycloniques sont attendus d’ici la semaine prochaine

météo
Berguitta
©Archives Réunion La 1ère
Si La Réunion a été particulièrement arrosée ces derniers jours, l’île Intense n’est pour autant pas concernée par un système dépressionnaire. Il faut dire que la saison est particulièrement tardive. Mais cela devrait changer d’ici la semaine prochaine.

De l’avis de Philippe Caroff, responsable des prévisions cyclone à Météo France Réunion, la saison cyclonique 2021-2022 à La Réunion est dans le Top 3 des plus tardives depuis 50 ans. En effet, à ce jour, aucun système dépressionnaire n’a été enregistré, c’est "quasiment du jamais vu."

La saison est extrêmement tardive. En fait, elle n’a pas commencé, parce qu’on est toujours à zéro système au compteur.

Philippe Caroff, responsable des prévisions cyclone à Météo France Réunion

 

La configuration actuelle s’apparente à la saison 2016-2017 où deux systèmes étaient apparus, mais hors saison. L’un en juillet, l’autre en octobre. Carlos, considéré alors comme le premier système, était apparu, lui, en février 2017.

En 1997-1998, La Réunion avait également été confrontée à une saison tardive avec le météore "Anacelle" qui avait pointé le bout de son nez en février. 

 

Un retard qui s’explique par l’absence de flux de mousson

En provenance de l’hémisphère Nord, le flux de mousson alimente en chaleur humide la zone de convergence intertropicale. Il s’agit de la zone privilégiée de formation des systèmes tropicaux dans le bassin Océan Indien. Et quand il n’y a pas de flux de mousson, cette zone reste amorphe.

Le changement climatique a un petit peu bon dos.

Philippe Caroff, responsable des prévisions cyclone à Météo France Réunion

 

Selon le responsable des prévisions cyclone à Météo France Réunion, l’absence actuelle de flux de mousson ne peut être imputée au changement climatique. Pour Philippe Caroff, "cela fait partie de la variabilité naturelle des choses." En effet, une saison cyclonique peut comptabiliser jusqu’à trois phénomènes, quand elle est au minimum de son activité, et jusqu’à quinze à son maximum.

Il y a des saisons avec… des saisons sans…

Philippe Caroff, responsable des prévisions cyclone à Météo France Réunion

 

D’autant que des périodes d’inactivité similaires ont déjà été enregistrées, notamment en 2017 ou en 1998.

Une saison qui va démarrer avec non pas un mais deux systèmes

Si la saison cyclonique a eu un peu de mal à démarrer, elle va le faire dans les prochains jours sur les chapeaux de roue. Le flux de mousson, inactif jusqu’à présent, va revenir en force. En provenance du Nord du Canal du Mozambique, il va se propager jusqu’à ce week-end.

Ainsi, les prévisionnistes de Météo France Réunion s’attendent à la formation d’un voire deux phénomènes d’ici la semaine prochaine. Les prémisses de ces formations cycloniques devraient se faire sentir, au plus tard dimanche, sur le département.

Pluie 14 janvier 2022
©Michelle Bertil (Réunion 1ère)

 

Ainsi, les dernières fortes pluies qui ont touchées l'île ne sont pas la conséquence d’un système dépressionnaire. Elles sont dues à une zone de basse pression, située au Sud-Est de Madagascar, qui est restée bloquée depuis une semaine par un anticyclone. Ne pouvant s’évacuer par le Sud, cette zone de basse pression est responsable du temps lourd et humide que l’on connaît, et qui occasionne les épisodes pluvieux et orageux à répétition qui concerneront La Réunion encore les jours prochains.