La Réunion, département avec la plus forte hausse de mortalité depuis le début de l’année

décès
Le service de réanimation du CHU Sud.
Le service de réanimation du CHU Sud. ©Imaz Press
À La Réunion, le nombre de décès enregistrés du 1er janvier au 11 juillet 2022 est supérieur de 35 % à celui constaté sur la même période de 2019, annonce l’INSEE ce lundi 25 juillet. C’est le département français où la hausse est la plus forte.

C’est un bien triste record. La Réunion est le département avec la plus forte hausse de mortalité depuis le début de l’année.

+35% par rapport à 2019

Selon une étude de l’INSEE publiée ce lundi 25 juillet, le nombre de décès enregistrés à La Réunion du 1er janvier au 11 juillet 2022 est supérieur de 35 % à celui constaté sur la même période de 2019.

Cette hausse s’élève à +62 % en janvier, +48 % en février, +25 % en mars, +33 % en avril, +29 % en mai et +16 %  sur la période allant du 1er juin au 11 juillet.

La Réunion, département avec la plus forte hausse

La Réunion est ainsi le département français où l’augmentation est la plus forte.

En France métropolitaine, le nombre de décès enregistrés entre le 1ᵉʳ janvier le 11 juillet 2022 est supérieur de 5,6 % à celui mesuré sur la même période en 2019.

Sur cette période, toutes les régions de France métropolitaine enregistrent une hausse des décès. Elle est la plus prononcée en Corse (+12 %), en Occitanie (+8 %) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (+8 %). Elle est la plus faible en Ile-de-France (+3 %).

Les départements d’outre-mer connaissent une hausse très importante des décès entre 2019 et 2022 sur la période allant du 1ᵉʳ janvier au 11 juillet (+24 %).

La hausse des décès est particulièrement élevée à La Réunion (+35 %) et la moins marquée en Guyane (+9 %).

À Mayotte, le nombre de décès enregistrés du 1er janvier au 11 juillet 2022 est supérieur de 20 % à celui constaté sur la même période de 2019.

Au niveau national

Du 1er janvier au 11 juillet 2022, 351 724 décès, toutes causes confondues, sont enregistrés en France à la date du 22 juillet 2022, soit 6,0 % de plus qu’en 2019 (+ 20 034 décès). Ce nombre est toutefois encore provisoire et sera révisé à la hausse dans les prochaines semaines.

Entre le 1er janvier et le 11 juillet 2022, les décès toutes causes confondues sont moins nombreux qu’à la même période en 2021 (– 4 101, soit – 1,2 %) et proches de ceux de 2020 (+ 828, soit + 0,2 %).

Pour suivre l’évolution de la mortalité en 2022, comme pour le suivi de la mortalité en 2021, l’Insee fait le choix de privilégier la comparaison avec l’année 2019, année sans épidémie Covid-19.

Selon les données provisoires du 22 juillet 2022, le nombre de décès moyen par jour continue de diminuer : il est de 1 580 en juin 2022, après 1 645 en mai et 1 870 en avril.