Le Brésil s’invite au Chaudron grâce à des percussionnistes malgaches

musique
Un Flash Mob organisé au Chaudron, en coopération avec des artistes de Tuléar
Un Flash Mob organisé au Chaudron, en coopération avec des artistes de Tuléar ©Géraldine Blandin
L’invitation au voyage des artistes de Bloco Malagasy a fait vibrer le Chaudron au son de la Batucada. Ce rythme d’origine brésilienne, métissé et populaire, a été repris et dansé par des jeunes du quartier. Un tel spectacle n’avait pas eu lieu depuis le début de la pandémie.

C'est au cœur du Chaudron, entre les immeubles, les lignes de bus et celle du téléphérique que la surprise a eu lieu en milieu de matinée ce mercredi 10 aout : Un « carnaval cité », qui a ébloui les habitants du quartier. Deux jours de répétition ont été nécessaires pour faire naitre ce moment de partage.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

💃🥁 Ambiance festive au Chaudron qui a accueilli un Flash Mob ce matin. Des défilés et des spectacles assurés par des jeunes danseuses du quartier et des artistes malgaches !

Plusieurs associations se sont unies dans ce projet qui a pour but de créer du lien entre les jeunes du Chaudron et ces jeunes femmes promises à la prostitution dans la Grande île, et sauvées de la rue par une association. Au Chaudron aussi, toutes proportions gardées, le tissu associatif joue aussi un rôle d’élévateur social. Parmi ses auxiliaires, on retrouve Jean-Jo Boyer,  la figure des émeutes de 1991  est aujourd’hui animateur de quartier auprès de la Fedep.

Un Flash Mob organisé au Chaudron, en coopération avec des artistes de Tuléar
Un Flash Mob organisé au Chaudron, en coopération avec des artistes de Tuléar ©Géraldine Blandin

Les musiciennes de Bloc Malagasy, venues dans le cadre du Festival Opus Pocus, repartent le 23 août pour la Grande Île. Elles espèrent à leur tour accueillir bientôt les réunionnaises chez elles. Cet évènement étant sans doute , le premier d’une longue série.