Le ciel de La Réunion s'embrase à nouveau avec les particules du volcan Hunga Tonga

catastrophes naturelles
L'Hunga Tonga embrase à nouveau le ciel de La Réunion
L'Hunga Tonga embrase à nouveau le ciel de La Réunion. ©Gaël Le Dantec
Vendredi 11 février, il suffisait de lever les yeux au ciel pour admirer le spectacle. Les particules fines de l'éruption du volcan Hunga Tonga sont de retour et embrasent notre ciel.

Des nuances de rose, d'orange, de jaune, de rouge ou encore de violet. En levant les yeux au ciel, vendredi 11 février au moment du coucher du soleil, vous avez pu admirer le spectacle. Merci de nous avoir envoyé vos plus belles photos sur la page Facebook de Réunion La 1ère. Découvrez les ci-dessous : 

Le ciel de La Réunion s'embrase à nouveau avec les particules du volcan Hunga Tonga. Merci pour vos photos !

Le retour du panache de l'Hunga Tonga

Les aérosols (fines particules de cendre et gaz) de l'Hunga Tonga ont à nouveau embrasé notre ciel en début de soirée.

Et le passage de l'ISS

Sur sa page Facebook, la Cité du Volcan poste également un autre cliché, celui du passage au même moment de la station spatiale internationale (ISS), hier soir dans notre ciel. Un petit tracé lumineux est visible sur la première photo.

 

Le volcan Hunga Tonga, dans le Pacifique, est entré en éruption le 15 janvier dernier. Composé de particules fines et de gaz, son panache a traversé le globe pour arriver jusqu'à La Réunion. Depuis, il circule à haute altitude au-dessus des Mascareignes.

Une campagne scientifique

Fin janvier, des scientifiques américains sont même arrivés à La Réunion, pour participer à une campagne de mesures de l'Observatoire Atmosphérique du Maïdo à Saint-Paul. Elle doit permettre d'en savoir plus.

"C'est la première fois depuis 30 ans que nous pouvons observer un panache volcanique de cette ampleur, expliquait fin janvier, Stéphanie Evans, chercheure CNRS au laboratoire de l’atmosphère et des cyclones de l’Université. La dernière fois, c'était suite à l'éruption du Pinatubo en Indonésie".

 A 35 km au dessus de nos têtes

Débutée le 15 janvier dernier, l'éruption du Hunga Tonga a injecté l'équivalent du poids de 400 000 petites voitures remplies de souffre et de particules qui ont atteint les hautes altitudes au-dessus de La Réunion. Le panache se situe à environ 35 kilomètres au-dessus de nos têtes. 

Ces mesures vont permettre d'en savoir plus sur les particules, sur le panache et sur les conséquences de ce phénomène sur le climat.