Le conseil départemental définit ses priorités pour les 7 prochaines années

département
Plénière Département orientations budgétaires 2022
©Stéphane Enilorac
Les conseillers départementaux sont réunis ce mercredi 24 novembre en assemblée plénière au Palais de la Source. Y sont présentés les priorités du plan de mandature pour la période 2021-2028. Social, éducation, agriculture, logement et jeunesse sont au programme.

Les priorités du plan de mandature pour la période 2021-2028 étaient présentées ce mercredi 24 novembre au Palais de la Source. Le conseil départemental a détaillé ses 10 ambitions dans les domaines du social, de l’agriculture, de la transition écologique ou encore de la coopération régionale.

Assemblée plénière conseil départemental Plan de mandature 2021-2028 orientations département 241121
©Alix Catherine

Lutter contre la pauvreté et les violences intrafamiliales

Ces ambitions commenceront à s’exprimer l’an prochain, les orientations budgétaires pour l’année 2022 étaient ainsi examinées par les conseillers départementaux. Le budget qui sera présenté au mois de décembre s’élèvera à un peu plus de 1,2 milliards d’euros. Le président du Département, Cyrille Melchior, fait de la lutte contre la pauvreté sa priorité principale.

" 38% des familles réunionnaises vivent sous le seuil de pauvreté, avec des difficultés d’insertion pour les jeunes ou des difficultés pour les personnes âgées et porteuses de handicap, le Département se doit d’agir "

Cyrille Melchior, président du conseil départemental de La Réunion

 

A la veille de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, Cyrille Melchior a rappelé l’engagement du Département dans cette lutte. Un travail qui se fait aussi au plus près de la population en développant l’Education populaire notamment, ajoute-t-il. Des lieux de parentalité, parents-enfants, seront créés dans chaque canton, a dit Cyrille Melchior.

Cyril Melchior : président du conseil départemental de La Réunion ©Réunion la 1ère

Favoriser l’accès aux droits et améliorer le logement

En matière d’accès aux droits, trop de Réunionnais, surtout les personnes âgées ou isolées, passaient à côté faute d’information. Le Département va aller vers ces personnes, à partir de la fin du premier trimestre de l’an prochain, grâce à deux caravanes dans les écarts et des agents départementaux, les "Dalons de quartier" aideront les personnes en situation de fragilité sociale dans leurs démarches.

En matière d’habitat, le Département ambitionne d’adapter, d’améliorer et de réhabiliter près de 4 000 logements par an, avec comme objectif final 20 000 logements sur la mandature. Le président du conseil départemental demande aussi aux bailleurs sociaux de " faire des efforts sur leur parc de logement locatif ".

Accompagner les personnes âgées et soutenir les aidants-familiaux

La collectivité envisage aussi, en collaboration avec l’Agence Régionale de Santé, de lancer un appel à projet pour la construction de deux nouveaux EHPAD de 100 places chacun dans l’Est et le Sud de l’île. 20 MAF, Maisons d’Aidants Familiaux, devraient aussi être créées dans les 7 ans à venir, tout en favorisant les dispositifs permettant le maintien à domicile des gramounes.

Du côté de la culture, 2022 devrait permettre de préparer la phase de travaux du futur musée de Villèle. Trois chantiers archéologiques y seront ouverts dans les mois prochains.

Coopération régionale, agriculture innovante ou encore jeunesse "conquérante", sont des atouts sur lesquels le Département doit s’appuyer pour l’avenir, affirme Cyrille Melchior. Il se dit " optimistes, mais conscient qu’il y a de grosses difficultés qu’il va falloir surmonter ".