Le prix de la baguette de pain augmente aussi à La Réunion

consommation
L sacro sainte baguette
©CL
Après les prix du gaz, de l'électricité et de l'essence qui flambent, la baguette de pain augmente aussi dans certaines boulangeries de La Réunion. Hausse du prix du blé, de la farine, et de l’énergie : tous les feux sont au rouge, et la baguette prend dix centimes.

La hausse des prix n’épargne pas la baguette de pain. Après les prix du gaz, de l'électricité et de l'essence qui flambent, la baguette prend aussi près de dix centimes. Toutefois, tous les boulangers de l’île n’ont pas encore répercuté cette hausse, de peur de franchir la barrière symbolique d’une baguette de pain à 90 centimes.

"Tout devient trop cher"

"Tout augmente, la vie devient trop chère", soupire une cliente dans une boulangerie du Port. Pour ce consommateur, "la hausse du coût de la vie devient dramatique". "La baguette est devenue essentielle pour nous, créole, elle a remplacé le manioc au petit déjeuner, mais peut être qu’on finira par revenir au manioc", ajoute-t-il.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Les cours du blé en hausse

La première raison de cette augmentation est due à la flambée du prix du blé. Cette céréale connaît son prix le plus haut depuis 2012.

"Le prix du pain est libre, chaque boulanger fixe son prix en fonction de ses critères économiques, rappelle Norbert Tacoun, président de la Fédération Réunionnaise des Artisans Boulangers Pâtissiers. Sur les quinze derniers mois, le prix du blé a augmenté de plus de 30 %, en raison d’un phénomène mondial et d’une demande plus forte que l’offre. Nous avons donc subi deux hausses du prix de la farine".

En Europe et en France, les céréaliers ont pâti d'une météo capricieuse. La récolte a été tardive et de moins bonne qualité. Le scénario a été aussi le même pour les plus gros producteurs mondiaux. L’offre a baissé, mais la demande est restée soutenue, de quoi faire grimper les prix du blé.

Le coût de la vie en hausse

En trente ans, le prix moyen de la baguette a augmenté de 23 centimes passant de 0,66 centimes en 1991 à 0,89 centimes en 2021, selon les derniers chiffres de l'Insee. Cette année, l'augmentation annuelle moyenne est plus importante en raison de la hausse du prix du blé et du prix de l'énergie pour les boulangers.

Le prix de l’énergie flambe

"Nous avons aussi subi une hausse du prix de l’énergie, explique Norbert Tacoun, président de la Fédération Réunionnaise des Artisans Boulangers Pâtissiers. Certains d'entre nous utilisent du fuel pour nos fours".

Du fret plus cher

Le fret fait aussi partie des autres paramètres. "Une partie de la farine est importée, rappelle Norbert Tacoun. Un conteneur qui coûtait 2000 euros l'an dernier, coûte 4 500 euros aujourd’hui, son prix a plus que doublé".

Des salaires en hausse

"Enfin dernier paramètre, face à la hausse du cout de la vie, les représentants salariés ont aussi demandé une hausse des salaires, poursuit le président de la Fédération Réunionnaise des Artisans Boulangers Pâtissiers. La commission paritaire nationale a négocié une augmentation de salaire à partir du 1e novembre".

Tous ces paramètres vont donc générer des hausses de prix en boulangerie, mais pas seulement sur la baguette. "Outre les prix du blé, ceux du beurre et des œufs ont aussi augmenté, met en garde Norbert Tacoun. Si certains boulangers ne veulent pas passer la barre symbolique de la baguette de pain à 90 centimes, je pense qu’ils n’y échapperont pas en début d’année".