Législatives 2022 : rassemblée, la gauche réunionnaise présente ses candidats

élections
Assemblée nationale
ERIC FEFERBERG / AFP ©ERIC FEFERBERG / AFP
Les partis de Gauche réunionnais unissent leurs forces pour les élections législatives. A la manière de la Nupes, une liste des candidats a été validée. Trois binômes sont ainsi constitués de candidats et de suppléants issus de partis différents.

Jean-Hugues Ratenon, député sortant de la 5ème circonscription, annonce ce jeudi 12 mai la liste des candidats du "rassemblement réunionnais". La liste réunit ainsi des candidats issus de La France Insoumise, du Parti Socialiste, du parti Pour La Réunion, de Rézistan’s Egalité 974, d’Europe-Ecologie-Les-Verts ou encore du Progrès.    

La Gauche réunionnaise rassemblée

Une liste d’union de la Gauche réunionnaise donc, qui s’inscrit dans la dynamique de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale, ou Nupes, formée au niveau national. Les candidats élus siègeront ainsi à l’Assemblée nationale dans le groupe Nupes, indique Jean-Hugues Ratenon.  

La Nupes a présenté 577 candidats dans les circonscriptions de l’Hexagone. L’objectif est d’atteindre une majorité lors des élections législatives, et donc à l’Assemblée nationale.    

Les candidats du rassemblement réunionnais

Le député sortant Philippe Naillet et sa suppléante Vanessa Payet, sont les candidats du rassemblement de la gauche sur la 1ère circonscription. Tous deux sont des personnalités politiques du Parti Socialiste.  

Sur la 2ème circonscription, c’est un binôme PLR qui est présenté. Ainsi Karine Lebon, députée sortante, et son suppléant Henry Hypolyte, ont été investis.  

Le candidat La France Insoumise, Alexis Chaussalet, et sa suppléante du PLR, Nadine Marée, seront les candidats du rassemblement sur la 3ème circonscription.  

Emeline K/Bidy, proche du maire de Saint-Joseph Patrick Lebreton, et Jean Bernard Maratchia, du Progrès, se présentent sur la 4ème circonscription.  

Sur la 5ème circonscription, le député sortant, Jean-Hugues Ratenon, Rézistan’s Egalité 974, se représente, avec pour suppléante Laetitia Sidat de La France Insoumise.  

C’est un binôme de candidats issus du PLR qui a été investi sur la 6ème circonscription. Frédéric Maillot, vice-président de La Réunion, sera ainsi suppléé par Leila Langenier.  

Enfin, le rassemblement réunionnais présente un duo La France Insoumise et Europe-Ecologie-Les-Verts sur la 7ème circonscription, avec pour candidat Perceval Gaillard et Geneviève Payet, en suppléante.    

Accord historique

Une union de la Gauche validée par Jean-Pierre Marchau d’EELV La Réunion. 

Pour Perceval Gaillard de la France Insoumise, candidat du rassemblement de la Gauche réunionnaise sur la 7ème circonscription, la situation politique nationale et locale "imposait de trouver une solution à La Réunion pour unir les forces de gauche". Il parle d’un "accord historique entre La France Insoumise et Europe Ecologie Les Verts qui partiront alliés pour la première fois" dans sa circonscription.

Dans la 1ère circonscription, le candidat LFI Yoann Cancan annonce son "retrait d'intérêt général". 

Ayant reçu les assurances que nous souhaitions quant à l'application de notre base programmatique, afin de continuer à renforcer le bloc populaire que nous souhaitons incarner, il a semblé plus approprié de favoriser l'unité (rendue possible par la clarification) à la conviction (au prix d'une dispersion des voix).

Yoann Cancan