réunion
info locale

Législatives à Maurice : suspension des captures et l’euthanasie des chiens errants

océan indien
Les chiens errants
©Réunion la 1ère
Les captures et l’euthanasie des chiens et chats errants sont suspendues à l’île Maurice jusqu’aux élections législatives. La décision est tombée, mercredi soir, et elle sera avalisée par le conseil d’administration la semaine prochaine. 
Les activistes de la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) sont aux anges. Linley Moothien, fondateur de 4 Tilapat, candidat indépendant aux élections générales à Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest (n°1), s’est invité à la conférence de presse de l’Alliance Morisien pour demander une suspension du "catch and kill" des animaux errants pendant cette période des élections législatives. 

Une doléance qui a été entendue. Pravind Jugnauth, ex-premier ministre de l’île Maurice, s’est engagé à soutenir cette démarche. Dès la semaine prochaine, le conseil d’administration se réunira. Ary Bhinda, chairman de l’organisme, s’est engagé à faire voter cette décision qui offrira un répit aux animaux jusqu’au 7 novembre 2019.
 

La législation concernant la maltraitance animale va être renforcée


La Mauritius Society for Animal Welfare abrite 60 chiots et 12 chiennes. Chaque mois écrit Ion-News, l’organisme parvient à faire adopter une cinquantaine de chiens, mais dans le même temps : "Elle reçoit environ 3 000 complaintes tous les mois pour capturer un animal."
L’ex-chef du gouvernement s’est également engagé à légiférer sur les amendes et les condamnations contre les auteurs coupables de maltraitance envers les animaux.
 
Publicité