Les contrôles des bagages des passagers sont renforcés pour protéger La Réunion de la fièvre aphteuse

société
20160823 Controle à Gillot
©Reunion1ere
La réponse à la question peut-on voyager avec de la viande est : « Oui » si on voyage de La Réunion vers Paris, « Non » si on voyage de Maurice et Rodrigues vers La Réunion.
La raison est simple. Il s’agit d’éviter que l’épidémie de fièvre aphteuse qui sévit à Maurice et à Rodrigues ne s’étende à La Réunion.
Les contrôles des passagers en provenance de ces deux îles des Mascareignes sont renforcés.
 
La maladie ne touche pas l’Homme, mais les bovins et les porcins.
Loïse de Valicourt, chef de service  Alimentation de la DAAF : « ce que l’on recherche, c’est tout ce qui  pourrait être vecteur de la maladie, les denrées d’origine animale, viandes et fromages, mais aussi les vêtements qui pourraient être contaminés par de la terre… le virus est résiste à la cuisson et aux transformations. »
 
Des tapis de décontamination, type pédiluve, seront mis en place à l’aéroport.
 
 
En images avec Nadia Tayama, Thierry Chenayer et  Bruno Rosalie.
©reunion


Les Outre-mer en continu
Accéder au live