Les petits pêcheurs croulent sous les dettes

social
Ils se sont rendus en délégation, accompagné de la députée Huguette Bello à la préfecture pour exposer leur situation. La démarche avait été annoncée  dimanche dernier.
Le nombre de petits pêcheurs diminue d’année en année et les jeunes ne veulent pas prendre le relais devant la situation financière des professionnels.
 
Les petits pêcheurs sont pris à la gorge. Ils rentrent au port avec de moins en moins de poissons  et ils n’arrivent pas à payer les cotisations à l’URSSAF.  
Ils ont demandé  une exonération des cotsisations.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live