Lire n’est pas une activité de paresseux

éducation
. ©La1ere.Reunion
Les enfants devraient revendiquer auprès des parents le droit de lire.
A La Réunion, les écrans, tablettes smartphones et télévisions, ne seraient pas les seuls écueils à surmonter pour accéder au livre. 

Dominique Dambreville, inlassable ambassadrice de la lecture pour les enfants témoigne : «  Je suis triste de ce que me rapportent les enfants. Ils me disent que leurs parents estiment qu’ils ont suffisamment étudié à l’école. Qu'ils faut après les classes faire le ménage,,, »
Elle demande aux parents de réserver des moments à la lecture pour l’épanouissement de leurs enfants.